00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Des projets de la ville de Kigali en lien avec la diaspora : Interview exclusive avec le Maire Rubingisa

Redigé par IGIHE
Le 1er novembre 2021 à 12:40

La ville de Kigali s’agrandit de jour en jour dans tous les domaines et aux quatre coins de la capitale. Des gros travaux pour le développement durable ne cessent de d’améliorer le plan directeur de la ville.

Il s’agit principalement de la réhabilitation des routes et des pistes rurales qui ne cessent de progresser.

La ville de Kigali est aujourd’hui, une métropole ultramoderne et porteuse de nombreuses réussites économiques et sociales. Cela continue à embellir la belle image de la capitale et suscite des motifs de visiter le pays.

Kigali fut fondé en 1907, d’abord comme centre administratif pendant la colonisation allemande par Richard Kandt. Devenu la capitale du Rwanda en 1963. La ville est restée sous développée à peu près quarante ans. Ce n’est qu’en 2001 que Kigali a démarré son premier plan de développement national ambitieux.

De 1909 à 1962, Kigali est passé de vingt investisseurs a plus six mille sur une superficie de 3km2. Actuellement, la ville est habitée par plus d’un million.

Le développement de la capitale a pris une grande allure qu’elle a commencée à entamer sa périphérie. A Kigali comme à l’intérieur du pays, le Rwanda des villes s’agrandit.

Lors de notre interview avec le maire de la ville de Kigali, Pudence Rubingisa ; élu en 2019, il est revenu sur des projets réalisés au cours de son exercice.

Il indique que beaucoup de projets de développement sont en cours et reconnait la contribution significative des rwandais vivants à l’étranger pour le développement du pays.

Le maire salue également le dévouement et la contribution de la population pour faire progresser le pays.

IGIHE : Vous avez été élus en 2019, que diriez-vous de ce parcours ?

Rubingisa : la ville de Kigali était déjà en pleine expansion de développement quand je suis arrivée. Mes prédécesseurs ont effectué beaucoup des travaux qui les honorent et ont rendu la ville attractive. Mon équipe et moi les avons emboité le pas en accompagnant les projets en cours et en réalisant de nouveaux.

Nos projets en cours sont notamment les investissements dans les infrastructures, constructions des routes, des hôpitaux, et des écoles tout en collaborant avec le secteur privé.

Des visites de notre président dans le monde sont l’occasion d’organiser « Rwanda Day », la journée dédiée à la diaspora rwandaise qui accueille et échange avec le Président. Le rôle de la diaspora rwandaise est largement apprécié.

IGIHE : comment le pays favorise la diaspora et d’autres investisseurs souhaitant investir dans le pays ?

Rubingisa : il y a des facilités tant législatives que logistiques mis à la disposition de ceux qui souhaitent investir dans le pays.

Commençant par la ligne politique du pays, la mise en place des organes comme Rwanda Development Board, Rwanda Convention Bureau et tant d’autres. Il y a lieu de signaler le « guichet diaspora » qu’on retrouve dans plusieurs service dont celui de la carte d’identité et à l’immigration.

Beaucoup d’avantages se présentent dans le domaine de constructions de centres commerciaux et dans le logement. Certains ont déjà commencé, des chantiers sont en cours à Rebero d’autres à Gahanga. Le gouvernement continue d’ailleurs de viabiliser d’autres endroits.

D’autres secteurs à investir, c’est le secteur culturel, la sécurité règne dans le pays, la capitale héberge souvent des championnats internationaux de disciplines différentes basketball que le football. Toutes les délégations séjournent ici, tout cela permet d’améliorer l’image du pays et la rentabilité des investissements.

IGIHE : Que répondez-vous aux expatriés qui s’inquiètent souvent de la scolarité de leurs enfants ? y a-t-il des projets des écoles habilitées pour les accueillir ?

Rubingisa : Cette question revient souvent de la part des diplomates, de la diaspora et des expatriés effectivement.

Beaucoup de ceux qui s’inquiètent manquent les bonnes informations. Je tiens à signaler que ces écoles des systèmes internationaux sont présentes à Kigali.

J’en veux pour preuve notamment l’école Française, l’école Belge, Green Hills Academy et bien d’autres.

IGIHE : Kigali a été cité comme une ville verte. Quel message cela vous inspire ?

Rubingisa : le souhait est que notre capitale progresse dans le développement durable respectueux de l’environnement. Raison pour laquelle nos citoyens doivent y vivre paisiblement. La protection de notre environnement est le devoir de tout le monde. C’est pour cela que des espaces verts sont aménagés, ces endroits permettent de prendre de l’air. On y trouve une connexion gratuite. L’objectif est de continuer à rendre cette ville agréable à vivre.

IGIHE : Où en êtes-vous avec ces maisons délocalisées qui restent encore habitables ?

Rubingisa : ces endroits délocalisés sont encore nombreux, mais la délocalisation continue et nous avons déjà effectués 273 hectares, parmi eux il y avait différents secteurs.

Nous sommes en collaboration avec REMA et le ministre de l’environnement pour que chaque endroit soit exploité selon le domaine qui lui est dédié. C’est pour cela que des espaces verts doivent être nombreux pour mieux protéger l’environnement.

IGIHE : La ville de Kigali a-t-elle de quels projets dans l’industrie artistique ?

Rubingisa : le secteur culturel est beaucoup considéré, surtout que notre population est à majorité jeune et inventive.

Des projets dans ce secteur datent de plus de dix ans. Notre culture doit rester le pilier du développement. Rappelez-vous que Kigali était récemment sur la liste de villes qui ont participées à l’exposition universelle de DUBAI.

Vue aérienne du jardin depuis le bureau du Maire
La ville de Kigali a aménagé un jardin de repos
Imbuga City work ou voies piétonnes
Kigali Arena reçoit des compétitions internationales de basket et de volley
Voies piétonnes ou Car Free Zone
Le Maire de la Ville, Rubingisa en pleine conversation avec le journaliste Karirima A. Ngarambe

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité