Urgent

Des fermiers du Bugesera bénéficient d’une assurance agricole pour leurs cultures detruites : 225 millions

Redigé par IGIHE
Le 25 septembre 2020 à 02:54

Ce 25 septembre 2020, quelques fermiers regroupés dans leurs coopératives agricoles ya CODUMUGA et CORIMARU ont bénéficié de 225 899 378 frw d’assurance agricole TEKANA MUHINZI MWOROZI contractée chez l’Assureur RADIANT pour leurs cultures détruites par les fortes pluies du début de cette année.
Ces deux coopératives ont assuré leurs cultures étendues respectivement sur 105.25 et 545.83 ha.

Marc Rugenera, DG : L'Assureur Radiant rembourse au centuple les frais d'assuance agricole qu'il a percu de ces fermiers du marais de Rurambi

Ce produit d’assurance nouveau est encouragé par le Ministère rwandais de l’agriculture qui contribue pour 40% de frais d’assurance pour le fermier qui se décide de contracter cette assurance.

« Nous avions souscrit à l’assurance TEKANA MUHINZI MWOROZI au moment où nous préparions les 600 ha de culture de riz dans le marais de Rurambi. Les fortes pluies de ce début d’année ont détruit les digues et un gros courant d’eau a déferlé dans ce vaste champ de riz qui était sur le point d’être récolté », a confié Kalisa, président de la coopérative CORIMARU, très tranquillisé par le fait que ses centaines de coopérateurs vont être compensés par l’assureur RADIANT.

« Nous avions contracté l’assurance agricole pour 9.6 millions de francs. Le Gouvernement a versé sa contribution pour 6.4 millions de francs. Et voilà les bienfaits de l’assurance agricole. RADIANT a compensé nos champs détruits pour quelques 192 millions de francs. Nos coopérateurs peuvent se sentir bien aise et recommencer tranquillement leurs activités champêtres », a-t-il ajouté.

Le DG de Radiant, M. Marc Rugenera, trouve que les fermiers agricoles de ces coopératives ont compris l’importance d’assurer leurs cultures.

“Notre souci est de faire en sorte que les fermiers agricole soient confiants en eux-mêmes dans leurs activités économiques », a-t-il indiqué montrant l’importance pour le fermier agricole de ce produit d’assurance contre les intempéries naturelles que sont les gros vents, la canicule, des pluies diluviennes…

Le Ministère rwandais de l’Agriculture et Elevage annonce qu’il a contribué à l’assurance de quelques 18.000 têtes de bétail et 18.000 hectares de cultures de riz, de mais et de légumes.

Ce n’est pas assez ? Mais c’est un bon début pour ce produit d’assurance très nouveau pour lequel les assureurs rwandais sont réticents.

Les fortes eaux de pluies submergent la culture du riz de ce vaste marais

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité