00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Des élections chaotiques en RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 21 décembre 2023 à 06:03

Les élections d’hier en République Démocratique du Congo (RDC) se sont transformées en une véritable foire d’empoignes, révélant des dysfonctionnements profonds dans le processus électoral.

Des images surréalistes de destruction de matériel électoral et de confrontations entre les forces de l’ordre et les citoyens ont inondé les réseaux sociaux, dressant le tableau d’un scrutin chaotique.

Le jour du vote a été marqué par un retard considérable dans l’ouverture des bureaux de vote. Lorsqu’ils ont finalement ouvert, les machines de vote étaient soit inopérantes, soit absentes.

Les listes électorales étaient un casse-tête, ajoutant à la confusion générale. Selon certaines sources, un tiers des bureaux n’a pas ouvert. La CENCO, ayant déployé 25 000 observateurs à travers le pays, a constaté que près de 45% des bureaux présentaient des dysfonctionnements avec les machines à voter.

Les observateurs ont également noté des cas de violence, des saccages et des problèmes avec des cartes d’électeurs illisibles.

La CENCO a déploré l’organisation de ces élections, émaillées de nombreuses irrégularités. Depuis le début, la CENI était accusée d’utiliser des cartes illisibles avec des photos qui changeaient de visages en quelques jours, soulignant une préparation inadéquate et des défauts logistiques majeurs.

La décision de la CENI de prolonger le vote jusqu’à jeudi a également soulevé des questions légales, n’étant pas conforme à la loi électorale.

En dépit du désordre, il y a eu une mobilisation significative des citoyens pour ce rendez-vous démocratique. Cependant, la crédibilité de la CENI est sérieusement entachée.

Des figures de l’opposition telles que Fayulu, Dr Mukwege, et Floribert Anzuluni ont appelé à une reorganisation des élections par une nouvelle CENI, reflétant une méfiance profonde envers l’organisme actuel.

La situation actuelle en RDC indique une tension croissante et une possible escalade à l’approche de la proclamation des résultats.

La demande d’une reorganisation des élections souligne la nécessité d’une réforme significative pour restaurer la confiance dans le processus démocratique.

Les événements en RDC servent de rappel poignant des défis auxquels sont confrontées les démocraties naissantes, soulignant l’importance cruciale de la transparence et de l’intégrité dans la conduite des élections.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité