00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Des chefs d’Etat en quête urgente de la paix dans l’est de la RDC

Redigé par Bazikarev
Le 18 février 2024 à 07:00

Les présidents Paul Kagame, Félix Antoine Tshisekedi, William Ruto, João Lourenço, et Cyril Ramaphosa se sont rencontrés à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour une conférence centrée sur la persistante insécurité dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette réunion cruciale s’est tenue le vendredi 16 février 2024, en marge de la 37e Assemblée Générale Ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine.

Organisée par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine, la conférence visait à aborder la détérioration de la sécurité dans cette région, exacerbée par les activités du groupe armé M23. Le président angolais João Lourenço, médiateur dans le conflit congolais, a souligné l’objectif de la rencontre : trouver des moyens de mettre fin aux affrontements entre les forces armées de la RDC et le M23, et faciliter le dialogue entre les présidents Kagame et Tshisekedi pour atténuer les tensions.

Cette rencontre intervient dans un contexte de relations de plus en plus tendues entre le Rwanda et la RDC, cette dernière accusant le Rwanda de soutenir les rebelles du M23, une allégation que Kigali réfute fermement. La situation est d’autant plus préoccupante que les affrontements entre le M23, les forces armées de la RDC, et les troupes envoyées par la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), notamment celles de l’Afrique du Sud et de la Tanzanie, s’intensifient.

Peu avant cette réunion, le gouvernement rwandais avait exprimé au Conseil de Sécurité des Nations Unies ses préoccupations concernant la collaboration entre les forces de la SADC et des groupes armés, y compris le FDLR, qui vise à déstabiliser la sécurité du Rwanda. Dans une lettre du 13 février 2024, adressée par le Ministre rwandais des Affaires Étrangères, Dr Vincent Biruta, au président du Conseil, Carolyn Rodrigues-Birkett, le Rwanda a mis en garde contre une possible escalade du conflit dans la région, exacerbée par cette alliance.

Le ministre Biruta a également souligné la présence de plus de 260 groupes armés en RDC, critiquant le soutien de la SADC à des forces qui collaborent avec des groupes accusés de génocide et d’idéologies extrémistes, risquant ainsi d’aggraver les tensions dans une région déjà fortement instable.

Le Président Paul Kagame a participé à la réunion qui a eu lieu en Éthiopie
Le Président Tshisekedi était présent à cette réunion qui portait sur le problème de l'insécurité dans son pays.
Cyril Ramaphosa de l'Afrique du Sud a suivi le déroulement de la réunion.
Le Président de l'Angola, João Lourenço, a déclaré que le Rwanda et le Congo devraient retourner à la table des négociations.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité