00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

De Netflix à ALU - Rwanda : une rencontre inspirante

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 14 juin 2023 à 10:48

Le cofondateur et président de Netflix, Reed Hastings, a récemment participé à une série de conférences avec les étudiants de l’Université de Leadership Africain (ALU) au Rwanda. Cette occasion unique leur a permis de bénéficier de conseils personnalisés pour réaliser leurs ambitions entrepreneuriales.

Au cours de ces sessions, les étudiants ont eu l’opportunité de dialoguer avec Hastings sur son parcours pour transformer l’idée de Netflix en une entreprise mondiale de presque 200 milliards de dollars qui a révolutionné l’industrie du divertissement.

« Les étudiants de l’ALU sont une preuve du formidable potentiel de l’Afrique : ils sont dynamiques, ambitieux et inventifs. Ils constituent un groupe incroyablement divers et créatif, venant de tout le continent, tous unis par une chose essentielle : une soif d’apporter un changement positif. Ce fut un plaisir de partager mes expériences avec eux et une partie de ce que j’ai appris au cours de ma carrière - et je sais que j’ai beaucoup appris des étudiants également. J’attends avec impatience de voir ce que ces talents capables de changements réaliseront par la suite, » a déclaré Hastings, pendant son intervention auprès des étudiants d’ALU.

Cela faisait partie d’une visite spéciale organisée par ALU, pendant laquelle les étudiants ont eu l’occasion d’apprendre de divers leaders d’entreprises et d’organisations à but non lucratif américaines lors de masterclasses et de conférences.

Outre Hastings, ces jeunes leaders africains en devenir ont pu écouter le commentateur politique Frank Luntz ; Laura Eberlin, Responsable mondiale de la RSE chez John Deere ; et Danny Wright, co-fondateur de GOOD, le conglomérat d’organisations à impact social, et ancien directeur de l’exploitation de 1863 Ventures, le programme d’accélération de premier plan pour les entrepreneurs historiquement sous-estimés.

Luntz a partagé avec les étudiants son expérience : « J’ai travaillé pour 50 des entreprises du Fortune 500 et enseigné dans presque deux douzaines d’universités au cours de ma carrière. Rien ne m’inspire plus d’espoir et d’inspiration que les étudiants de l’Université de Leadership Africain. Il n’y a pas d’université sur le continent avec plus de pays représentés au sein du corps étudiant que l’ALU, et les bénéfices d’un environnement véritablement panafricain m’ont immédiatement sauté aux yeux dans la qualité de la vision, de la passion et de l’interaction des étudiants. Certaines universités proposent un dialogue. ALU célèbre une approche véritablement ouverte, honnête et tournée vers l’avenir de l’apprentissage, et on le ressent dans chaque échange entre étudiants. Et en tant que personne qui forme les dirigeants d’entreprise et les entrepreneurs de demain, je sais maintenant exactement où trouver mes talents exceptionnels aujourd’hui. »

ALU, qui possède un campus avancé au Rwanda et une université à Pamplemousses, Maurice, s’efforce de former les leaders et visionnaires africains de demain, grâce à un mélange d’études axées sur la mission et d’expérience professionnelle.

Elle vise à développer 3 millions de leaders africains éthiques et entrepreneuriaux d’ici 2035.
D’ici 2030, l’Afrique devrait représenter 42% de la jeunesse mondiale, et cinq de ses pays - le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Bénin, l’Éthiopie et la Tanzanie - figurent parmi les 10 économies à la croissance la plus rapide au monde.

Veda Sunassee, PDG de l’ALU, a remercié les intervenants pour leurs aperçus inspirants donnés aux étudiants, en déclarant : « Assister à leur échange avec Reed sur des questions allant du leadership, de la créativité, de l’entrepreneuriat à l’IA a été une expérience humbling. À l’ALU, nous nous engageons à fournir précisément ces expériences d’apprentissage uniques. Nous sommes honorés que nos étudiants aient pu échanger des idées avec certains des esprits les plus brillants du monde, qui ont transformé les mondes des affaires et de l’impact social. »

« Ces derniers jours ont été transformateurs, et je suis extrêmement reconnaissant à l’ALU d’avoir donné à mes camarades de classe et à moi-même l’occasion de rencontrer des leaders d’entreprise influents, » a également noté Isaac Odhiambo, président du conseil représentatif des étudiants.

Il a ajouté : « Ces sessions ont ravivé ma conviction que lorsque les jeunes acteurs du changement africains ont l’occasion de faire entendre leur voix, nous pouvons réaliser n’importe quoi. Merci à Reed Hastings, Frank Luntz, Laura Eberlin et Danny Wright d’avoir été si généreux de leur temps et de leur sagesse. L’Afrique est un continent jeune, débordant de talent. J’espère que de plus en plus de dirigeants d’entreprise du monde entier continueront à interagir avec les étudiants de l’ALU, et nous aideront à transformer l’immense potentiel de l’Afrique en un changement durable. »

Au cours de trois jours, les étudiants d’ALU ont assisté à des masterclasses pendant lesquelles ils ont appris à attirer des investisseurs potentiels et à se faire entendre sur un marché encombré.

Lors de leur session avec Reed Hastings, ils ont discuté de l’importance de créer une culture d’entreprise qui favorise l’honnêteté et la gentillesse, ainsi que du pouvoir du storytelling. Certains étudiants ont également participé à des dîners intimes avec Hastings et ses instructeurs invités, une occasion d’avoir des conversations plus informelles.

Reed Hastings, co-fondateur et président de Netflix, a rejoint les étudiants de l'ALU au Rwanda pour une série de conférences durant TEDx ALU Rwanda.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité