00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Darfour : le spectre d’une crise ethnique réveillé

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 27 juin 2023 à 05:06

Sous la plume du Haut-Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR), le Darfour, vaste territoire de l’Ouest soudanais, se révèle comme l’épicentre d’une crise humanitaire grandissante, se teintant dangereusement d’ethnicité. Le conflit soudanais, qui oppose depuis le 15 avril l’armée d’Abdel Fattah al-Burhane aux paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) de Mohammad Hamdane Dagalo, génère de facto un afflux conséquent de réfugiés.

Le HCR s’alarme ainsi du nombre de personnes déplacées par la violence qui, en seulement deux mois, a surpassé les 560.000, tandis que près de deux millions de Soudanais sont déplacés à l’intérieur même du pays.

Le Haut-Commissaire assistant chargé des opérations du HCR, Raouf Mazou, a déclaré à Genève :

"560.000 personnes en un peu plus de deux mois, c’est un chiffre énorme".

Face à cette tragédie humanitaire, l’agence de l’ONU lance un appel pressant aux pays d’accueil, leur demandant de garder leurs frontières ouvertes. Malgré ce nombre croissant de réfugiés, l’acheminement de l’aide reste entravé par l’insécurité, le manque d’accès et de financement.

La situation au Darfour est celle qui préoccupe le plus M. Mazou. Il craint une résurgence de la dimension ethnique du conflit, ce qui intensifie la crise. Les projections du HCR, qui prévoyait un million de réfugiés en six mois, pourraient bien être dépassées, notamment au Tchad où 245.000 personnes sont maintenant attendues contre une estimation initiale de 100.000.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité