00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Crise sans précédent entre New Delhi et Ottawa

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 5 octobre 2023 à 10:35

La crise diplomatique qui s’intensifie entre l’Inde et le Canada évoque les tensions de l’ère de la guerre froide. En réaction aux allégations de Justin Trudeau, selon lesquelles New Delhi pourrait être lié à l’assassinat de Hardeep Singh Nijjar, citoyen canadien d’origine sikhe, l’Inde a sommé le Canada de rapatrier 41 de ses 61 diplomates d’ici le 10 octobre prochain, selon des informations relayées par le Financial Times.

Artur Wilczynski, ancien ambassadeur du Canada en Norvège, qualifie cette demande de mesure sans précédent, évoquant "les pires années de l’Union soviétique", peut-on lire dans la presse canadienne.

Guy St-Jacques, ex-ambassadeur canadien en Chine, contacté par les mêmes sources, estime que cette situation alarmante témoigne de la détérioration des relations indo-canadiennes, anticipant des complications majeures, tant sur le plan commercial que dans le traitement des visas pour les étudiants.

Face à cette crise, la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et le Premier ministre Trudeau souhaitent éviter ces expulsions, tout en assurant continuer le dialogue avec l’Inde pour protéger leurs diplomates.

St-Jacques souligne que plusieurs des 60 diplomates indiens au Canada sont surveillés par le SCRS pour des activités de surveillance et de harcèlement.

Cependant, Trudeau s’oppose à toute réaction, prônant une position ferme sans provocation.

St-Jacques est sceptique quant à une résolution rapide de cette crise, évoquant l’importance stratégique de l’Inde sur la scène internationale.

Soulignant l’invitation de l’Inde à TotalEnergies pour des droits d’exploration pétrolière, il critique le manque de vision du gouvernement Trudeau en matière de politique étrangère, arguant que l’expertise et la profondeur doivent prévaloir sur la superficialité.

Ci dessus, de gauche à droite : Justin Trudeau (en costume bleu ciel), et son homologue Narendra Modi ( en tenue traditionnel indien blanc et gilet noire), lorsque le ciel des relations entre les deux pays était encore serein

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité