Urgent

Covid19 : Une régression de demandes de crédits : une perturbation des marchés financiers et des prix sur le marché

Redigé par IGIHE
Le 8 septembre 2020 à 09:55

La Banque Centrale dy Rwanda (BNR) montre que durant ces six derniers mois, les Banques commerciales rwandaises ont enregistré une baisse de 12.3% de demandes de crédits divers au moment où les prix des biens sur les marchés ont connu une hausse de 8.5% alors que cette dernière hausse était rampante, 0.7%, au cours de la même période de l’an 2019.

Le Gouverneur de la Banque Nationale John Rwangombwa a fait cette déclaration ce lundi 7 septembre 2020, alors brossait la santé actuelle du franc rwandais et de la dynamique de l’économie rwandaise.

Il a fait la comparaison de cette dynamique des 6 premiers mois de 2019 à ceux de 2020. Selon le Gouverneur, le déficit de la balance commerciale a monté de 12.1% car dans les importations durant ces 6 premiers mois de 2020 ont été d’une valeur de 969.6 millions USD. Elles étaient de 864.7 millions USD durant la même période de 2019.

Par contre, le commerce transfrontalier informel a connu une réduction de 23.5 millions de USD. Au cours de la même période de 2020, le volume commercial est de 97.2 millions de dollars.

Une hausse des prix des produits de consommation courante
Covid 19 a joué un effet négatif sur l’évolution des prix des biens et services de consommation courante. Le taux était parfaitement rampant, 0.7%, au cours des six premiers mois de 2019 pou atteindre 8.5% au cours de la même période de 2020.

Qualitativement parlant, "les crédits accordés aux investisseurs privés ont été revus à la baisse à hauteur de 9.2% au cours de ces six premiers mois alors que ces crédits avaient connu une hausse de 36.4% au cours de lamême période en 2019.

Les services de crédits des banques commerciales qui avaient totalisé une enveloppe de 648.6 milliards de francs en 2019 ont chuté jusqu’à 568.8 milliards en 2020. Ceci a eu un impact sur l’accumulation de 17.8% de dépôts bancaires non utilisés en 2020 alors qu’ils étaient de 13.2% en 2019.

Une satisfaisante utilisation de transactions monétaires électroniques

La Banque Centrale du Rwanda observe aussi une bonne évolution de transactions monétaires électroniques. Elle apprécie l’utilisation de cartes de crédit qui commence à se généraliser dans les services de vente des centres urbains. "Les machines POS permettant le paiement des marchandises achetées dans des points de vente sont passées de 20094 à 41.560. Les agents privés facilitant le transfert d’argent par le biais de votre téléphone mobile sont passés de 102.182 à 111.422", renseigne le Gouverneur de la Banque, John Rwangombwa.

Le Gouverneur apprécie aussi le fait que le volume d’activités de tranferts d’argent entre banques commerciales est passé de 258 en 2019 à 411 en 2020.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité