00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Côte d’Ivoire : un prêt du FMI de 1,3 milliard de dollars pour lutter contre le changement climatique (SYNTHESE)

Redigé par Xinhua
Le 19 février 2024 à 07:53

La Côte d’Ivoire et le Fonds monétaire international (FMI) ont conclu un accord pour un nouveau programme de réformes climatiques d’un montant de 1,3 milliard de dollars au terme d’une mission virtuelle des services du FMI tenue du 23 janvier au 14 février.

L’accord conclu vendredi et en attente d’être approuvé "dans les prochaines semaines" par le Conseil d’administration du FMI rentre dans le cadre de la Facilité pour la résilience et la durabilité (FRD), a indiqué un communiqué du FMI parvenu lundi à Xinhua.

La FRD est un mécanisme de prêt de longue durée du FMI censé permettre aux pays bénéficiaires de financer les investissements nécessaires au changement climatique et à la transition énergétique.

"Nous sommes parvenus à un accord au niveau des services sur un ensemble de mesures de réformes au titre de la FRD pour un montant de 975,6 millions de DTS (environ 1,3 milliard de dollars)", a déclaré le chef de mission, Olaf Unteroberdoerster, cité par le communiqué.

Les réformes s’étalent entre 2024 et 2026 et le programme insiste sur l’importance de pallier les changements climatiques en renforçant les efforts d’atténuation et d’adaptation, en particulier dans les domaines de l’agriculture, du transport, des infrastructures et de la gestion des finances publiques.

Le programme de FRD a pour objectif d’améliorer la résilience face au changement climatique à travers la mise en œuvre d’un ensemble de mesures de réformes pour relever les défis liés à l’intégration du climat dans la gestion des finances publiques, au renforcement de la gouvernance des politiques climatiques, à la réduction de l’exposition et à la vulnérabilité du secteur agricole.

Les défis concernent également l’accroissement des financements verts et durables, la réduction de la vulnérabilité aux inondations et à l’érosion côtière et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Selon le FMI, la Côte d’Ivoire et son économie sont exposées et vulnérables au changement climatique, notamment dans le secteur agricole et les secteurs d’activités économiques dans les zones côtières.

Dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution dans les zones urbaines augmentent et constituent des défis additionnels.

La Côte d’Ivoire et le FMI ont signé en mai 2023 un accord de 3,5 milliards de dollars pour soutenir le programme économique du gouvernement ivoirien sur la période 2023-2026 pour la stabilité macroéconomique et la transformation structurelle de l’économie en vue de faire de la Côte d’Ivoire un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

Côte d’Ivoire : un prêt du FMI de 1,3 milliard de dollars pour lutter contre le changement climatique (SYNTHESE)

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité