00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Communique de Presse : Une fondation sur la recherche et la protection de la mémoire du génocide contre les Tutsi voit le jour.

Redigé par IGIHE
Le 13 janvier 2021 à 04:48

Kigali ; ce 11 Janvier 2021, Yolande Mukagasana et les amis de la mémoire du génocide perpétré contre les Tutsi viennent de créer une fondation connue sous le nom de Fondation Yolande Mukagasana.

La Fondation a pour objectifs entre autres la lutte contre le négationnisme et le révisionnisme du génocide contre les Tutsi, lutter contre l’idéologie du génocide et promouvoir tout art qui aura le même objectif. La Fondation utilisera les formes médiatiques diverses dont le journal, le livre, la musique, le théâtre et le cinéma.

Sigle de la Fondation de Yolande Mukagasana

Parlant sur l’objectif de cette fondation, Yolande Mukagasana Présidente et membre fondatrice a déclaré : « L’idéologie et le déni du génocide perpétré contre les Tutsi est encore d’actualité, surtout dans des milieux journalistiques et académiques téléguidés par les auteurs du génocide et leurs amis. Avec l’évolution des médias qui ont donné naissance aux réseaux sociaux, ces derniers donnent une audience facile aux déclarations les plus farfelues au nom de la liberté d’expression. En tant que gardiens de la mémoire, nous ne pouvons pas accepter la déformation de l’histoire du Rwanda ».

La fondation a été créée par différentes personnes aussi bien Rwandais qu’étrangers de tous les âges et de différentes formations, mais surtout par les jeunes qui ont soif de reconstruire un Rwanda bâti sur nos différences. La raison pour laquelle cette fondation ne se limitera pas uniquement au génocide contre les Tutsi. Il dénoncera partout des situations sociales où il y aura un risque de génocide.

Parmi d’autres objectifs de la fondation, y compris mener des recherches sur le génocide contre les Tutsi en collaboration avec les organisations compétentes, organiser des conférences et des séminaires sur le génocide contre les Tutsi, faire l’archivage de l’histoire du génocide et promouvoir la culture de l’écriture.

« Nous devons savoir que nos différences ne font pas de nous des ennemis, mais les richesses sur lesquelles nous devons reconstruire tous ensemble. Le génocide perpétré contre les Tutsi est l’histoire des Rwandais, c’est l’histoire de l’humanité. Lutter contre l’idéologie et le déni du génocide c’est lutter contre la haine. D’ou le devoir de chacun de s’investir dans ce combat ».a ajouté Yolande Mukagasana
La Fondation Yolande Mukagasana est ouverte à toute personne, à toute institution aussi bien nationale qu’internationale partageant la même vision.

223.jpg Yolande Mukagasana initiatrice de l’idee de creation d’Une Fondatiuon Independante sur la Recherche et la Protection de la Memoire du Genocide des Tutsi

A propos de Yolande Mukagasana
Le génocide contre les Tutsi a laissé Yolande Mukagasana veuve et sans enfant. Depuis 1995, elle a été confrontée au Négationnisme et Révisionnisme de ce génocide en Occident.

Sa lutte a commencé en 1995 en Europe ou elle a passé 16 ans dans la lutte pour la reconnaissance de ce génocide, la justice, la paix et le vivre ensemble malgré ses blessures. Elle a voyagé à travers le monde pour témoigner de ce qui s’est passé en 1994 au Rwanda. Ce qui lui a valu la reconnaissance comme personnalité morale sur le génocide contre les Tutsi. Elle a reçu différents prix dont la mention d’honneur du Prix UNESCO pour l’éducation pour la paix, la reconnaissance par la Communauté Juive Américaine et beaucoup d’autres.

Yolande Mukagasana est aussi auteur de sept livres traduits dans différentes langues. D’où son engagement pour la promotion de la lecture et de l’écriture et surtout sur le génocide contre les Tutsi.

« Il n’y aura pas d’humanité sans pardon. Il n’y aura pas de pardon sans justice tout autant qu’ il n’y aura pas de justice sans humanité », déclare Yolande Mukagasana.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité