Urgent

Col Léon Cyprien Mpiranya de RUD Urunana : tué dans des opérations des FARDC ou dans un règlement de compte ?

Redigé par IGIHE
Le 31 août 2020 à 01:57

Ce 29 août 2020, Il est fait état de la mort du Col. Léon Cyprien Mpiranya alias Kagoma, commandant en chef des RUD-Urunana/Ralliement pour l’Unité et la Démocratie qui écume les forêts et brousses de l’Est de la RDC et fait des excursions criminelles au nord du Rwanda égorgeant d’innocents civils.

Il est rapporté que ce militaire, originaire de Cyeru/ Ruhengeri, qui a fréquenté l’Ecole des Sous-Officiers de Butare vers la fin du Régime Habyarimana, en sort sergent pour se réfugier au Zaïre où il évoluera au sein de ALIR/Armée de Libération du Rwanda branche armée de RDR/Rassemblement Démocratique pour le Retour des Réfugiés au Rwanda puis dans les FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda pour bifurquer dans RUD-Urunana.

Deux hypothèses de sa mort :

Il est dit qu’il serait tombé sous les balles des militaires FARDC de l’Opération Sokola2 à Makoka, à Binza, dans le territoire de Rutschuru de la Province congolaise du Nord Kivu. Ceux-ci mènent la chasse aux groupes armés illégaux tant locaux qu’étrangers qui ont élu leurs QG dans cet Est de la RDC. D’autres informations disent qu’il aurait été tué par l’autre colonel Rugema dans un conflit d’appropriation du commandement des RUD Urunana.

Dans tous les cas, le cas de ce colonel prouve à suffisance les accusations portées par le Rwanda contre l’Uganda. En effet la famille de ce colonel Mpiranya a élu résidence à Mubende en Uganda.

Ceci prouverait-il cela ? Il faut comprendre la chose dans ce sens que les familles des hauts gradés des FDLR et autres RUD Urunana seraient bien installées en Uganda. En d’autres termes, cet état des faits montrerait que Museveni, le président ugandais, donne ou serait prêt à prêter une assistance aux combattants de ces groupes armés qui ne cherchent qu’à en découdre par les armes le régime de Kigali.

Le Col Mpiranya est retracé dans son ascension en grades. Sergent en 1994 au moment de s’exiler pour le Zaire, il est gratifié de grade de Lt Colonel au moment où il rejoint les RUD-Urunana en 2003 pour commander le bataillon Douala. Il le quittera pour commander la Brigade SAMOSI. A la récente mort du Gén. Juvénal Musabyimana alias Afrika Jean Michel en novembre 2019 qui tomba sous les balles des FARDC qui ratissaient la région sur ordre du président Tshisekedi qui veut voir l’Est de la RDC épuré de tout mouvement armé illégal, c’est Mpiranya qui est pressenti pour diriger le RUD Urunana. Là, des dissensions naissent entre lui et l’autre colonel Rugema qui lui aussi ambitionnait d’être le leader du Mouvement car il avait des supporters dans la troupe.

Un parcours parfaitement criminel de Mpiranya
Alors membre d’ALIR, il commande le peloton d’exécution de huit touristes du parc de Bwindi en 1999, un crime qualifié de terrorisme par les Américains qui banniront le Mouvement. Celui-ci changera alors de nom, pour échapper à cette sanction, et s’appellera FDLR. Il se rend tristement célèbre dans les expéditions sanguinaires dans les localités de Mukeberwa, Bwamvinwa, Miliki et Bulewusa du territoire de Lubero. 145 civils seront passés par les armes. En 2019, à Binza, il attaque le marché de Kinyandonyi, 14 civils sont fauchés.

Il rêve, mine de rien, d’éditer de pareils criminels exploits au Rwanda, à Kinigi au pied des volcans. Il change de tactique de tuerie : l’arme est blanche, c’est la houe usagée, c’est aussi la lave volcanique. 14 civils sont lynchés. Mais les exécuteurs ne feront pas une promenade de santé. 19 d’entre eux tombent sous les balles des Forces Rwandaises, cinq sont faits prisonniers. Quatre parviennent à s’enfuir à Kisoro en terre ugandaise.

Ils seront bien protégés par les autorités ugandaises quand bien même la presse internationale montrera les sévices qu’ils auront commis dans ce massacre de civils. Encore une histoire qui montre que les relations entre les deux voisins rwandais et ugandais jadis frères d’armes de 1982-1986 (Uganda) et 1990-1994 (Rwanda).


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité