00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Chasse au cannabis : Succès pour la police rwandaise

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 8 septembre 2023 à 03:40

L’unité de lutte contre les stupéfiants de la police nationale rwandaise (RNP) a récemment mené une opération fructueuse visant à traquer une importante transporteuse de cannabis. Cette opération s’est déroulée dans le district de Rubavu, où une femme, surnommée "Media", a été appréhendée.

Elle est soupçonnée d’être une pièce maîtresse dans le trafic de cannabis, utilisant des méthodes sournoises pour échapper à la vigilance des autorités.

Aux alentours de 19 h 20, le mardi 5 septembre, les agents de l’unité anti-narcotiques (ANU) ont intercepté Media, âgée de 33 ans, dans le village de Gora, précisément dans la cellule de Gora du secteur de Cyanzarwe. Lors de son arrestation, elle était en possession de 1630 boulettes de cannabis.

Selon le superintendant de police Solange Nyiraneza, officier de police communautaire de la région ouest (RCPO), la suspecte avait dissimulé ces stupéfiants dans un panier dans le but de tromper la sécurité. Par la suite, elle a été remise au Rwanda Investigation Bureau (RIB) pour approfondir l’enquête.

"La suspecte, qui se fait appeler Media, servait de contact entre les fournisseurs de cannabis en RDC (République démocratique du Congo) et au Rwanda, en particulier à Rubavu. Elle utilisait différentes méthodes pour livrer les stupéfiants aux clients des fournisseurs, comme un panier pour se faire passer pour quelqu’un venant du marché, sous ses vêtements et d’autres astuces", a déclaré le SP Nyiraneza.

Elle a ajouté : "Les forces de l’ordre sont toujours à la recherche d’un autre homme, un résident de la cellule Gasiza, secteur Busasamana, également dans le district de Rubavu, qui serait le propriétaire légitime des stupéfiants saisis à Media ainsi qu’à d’autres membres du même réseau".

Il est important de noter que la loi rwandaise, en particulier l’article 263 de la loi déterminant les infractions et les peines en général, réprime sévèrement toute activité liée à l’usage de stupéfiants ou de substances psychotropes. Cette disposition légale stipule que quiconque produit, transforme, transporte, stocke, offre ou vend illégalement des stupéfiants et des substances psychotropes commet une infraction.

En cas de condamnation, les contrevenants s’exposent à des peines d’emprisonnement allant de 20 ans à la réclusion à perpétuité, ainsi qu’à des amendes de 20 à 30 millions de francs rwandais, notamment pour les stupéfiants graves.

Il est à noter que le cannabis est classé comme un stupéfiant grave au Rwanda. La lutte contre le trafic de drogue et la protection de la société contre ses effets néfastes demeurent des priorités essentielles pour les autorités rwandaises.

Chasse au cannabis : Succès pour la police rwandaise

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité