00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Centrafrique : l’embargo sur les diamants levé, le gouvernement veut augmenter les exportations

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 27 octobre 2023 à 05:53

La Centrafrique, un pays d’Afrique centrale, est un important producteur de diamants. Cependant, les exportations de diamants du pays ont été limitées par un embargo international pendant plusieurs années, selon Africanews.

Depuis quelques années, l’embargo a été levé pour une partie des diamants centrafricains, ce qui a permis au pays de commencer à exporter des diamants vers les marchés internationaux.

Un mineur artisanal à Amadagaza explique : "Nous avons rencontré de nombreuses difficultés par le passé, en investissant énormément d’efforts pour finalement vendre nos productions à un prix très bas. Par conséquent, ces zones classées en rouge nous avaient grandement découragés. Cependant, grâce au processus de Kimberley, ces zones sont devenues vertes récemment, ce qui nous donne la motivation et le courage de travailler davantage."

Néanmoins, le secteur reste étroitement surveillé. Les exploitants de mines de diamants doivent respecter certaines conditions, telles que l’obtention d’une licence légale et la présentation de preuves d’achat et de documents officiels. Cela vise à faciliter la traçabilité des diamants une fois qu’ils quittent la République centrafricaine pour être vendus sur le marché international.

En 2021, la Centrafrique a exporté plus de 100 000 carats de diamants bruts pour un montant de plus de 11 millions de dollars. Le gouvernement centrafricain souhaite augmenter ses exportations dans les années à venir.

Pour ce faire, le gouvernement a mis en place une série de mesures visant à améliorer la transparence et la traçabilité de la filière diamantaire. Ces mesures comprennent l’exigence d’un titre légal de patente pour l’exploitation d’une mine de diamant, ainsi que la production de preuves d’achat et d’autres documents officiels.

En République centrafricaine, le secteur du diamant reste principalement artisanal, axé sur l’exportation de pierres brutes.

Un collectionneur de diamants, Oumarou Faroukou, explique : "Nos artisans détiennent des licences, et en tant que collectionneur, j’ai mes bordereaux et mon carnet de collecte. Dès que j’achète un diamant, je remplis les bordereaux, et lorsque je revends le diamant, les bordereaux d’achat servent de preuve que j’ai acquis ces diamants lors de leur revente."

Le gouvernement centrafricain estime que ces mesures permettront de garantir que les diamants du pays sont extraits et exploités de manière responsable. Cela devrait aider le pays à attirer davantage d’investisseurs et à augmenter ses revenus.

Centrafrique : l’embargo sur les diamants levé, le gouvernement veut augmenter les exportations

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité