00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Capture d’un trafiquant de drogue : Le cannabis était bien caché dans un sac à Ngororero

Redigé par Ange Carolle Kouassi Afoue
Le 22 juillet 2023 à 03:08

La police nationale a arrêté le 20 courant,un individu soupçonné de trafic de drogue dans le district Ngororero, alors qu’il était en possession de 995 boulettes de cannabis.
Agé de 42 ans, le suspect a été appréhendé dans le village de Ngororero, en cellule Kabeza du secteur Ngororero, suite à une opération minutieusement coordonnée impliquant la police, les dirigeants locaux et les habitants.
Selon l’officier de la police (CIP) Mucyo Rukundo, porte-parole dans la circonscription, les stupéfiants (...)

La police nationale a arrêté le 20 courant,un individu soupçonné de trafic de drogue dans le district Ngororero, alors qu’il était en possession de 995 boulettes de cannabis.

Agé de 42 ans, le suspect a été appréhendé dans le village de Ngororero, en cellule Kabeza du secteur Ngororero, suite à une opération minutieusement coordonnée impliquant la police, les dirigeants locaux et les habitants.

Selon l’officier de la police (CIP) Mucyo Rukundo, porte-parole dans la circonscription, les stupéfiants étaient dissimulés dans un sac en joute.

"Le suspect se déplaçait toujours avec ce sac, ce qui a éveillé les soupçons des habitants, les poussant à le signaler aux autorités locales et à la police", a expliqué CIP Rukundo.

En effet, lors de la fouille, les policiers ont découvert pas moins de 995 boulettes de cannabis dans son sac, ce qui a entraîné son arrestation immédiate, a-t-il ajouté.

Le suspect a ensuite avoué qu’il se procurait ces quantités de stupéfiants auprès d’un autre important trafiquant, qui les faisait entrer clandestinement au Rwanda depuis la République démocratique du Congo (RDC).

Le trafiquant arrêté a déclaré aux autorités qu’il avait l’intention de vendre des stupéfiants à ses clients dans la ville de Kigali.

CIP Rukundo a salué l’efficacité de la police de proximité et du réseau de surveillance de quartier, soulignant leur rôle crucial dans l’identification de criminels présumés tels que les trafiquants de drogue.

La loi en vigueur au Rwanda prévoit des peines sévères, allant de 20 ans à la réclusion criminelle à perpétuité, pour toute personne reconnue coupable de trafic et de vente de cannabis ainsi que d’autres stupéfiants classés comme très graves au Rwanda.

Parmi ces substances figurent notamment l’héroïne et la cocaïne. La lutte contre le trafic de drogue reste une priorité pour le pays afin de préserver la sécurité et le bien-être de ses citoyens.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité