00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Burundi : Pas de quartier pour les collaborateurs des FDLR

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 24 août 2023 à 01:04

La tension monte au Burundi, en particulier dans la province de Cibitoke, suite à la mise en garde musclée du Premier Ministre, le général Gervais Ndirakobuca. Lors d’une réunion tenue mardi 23 avec les officiels et habitants de la commune Mabayi, le chef du gouvernement a averti que ceux qui collaborent avec les rebelles rwandais de la foret naturelle de la Kibira risquent de graves conséquences. « Vous jouez avec le feu », a- t-il lancé.

Le contexte est lourd : un membre influent des Imbonerakure (la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD) a récemment été assassiné par des rebelles des FDLR opérant depuis la réserve naturelle de la Kibira, contiguë à la réserve rwandaise de Nyungwe. Six individus, dont l’administrateur communal, sont actuellement en détention, soupçonnés d’avoir collaboré avec ces mêmes rebelles.

Gervais Ndirakobuca, lui-même ancien rebelle, originaire de Bukinanyana, commune voisine de Mabayi, a exprimé sa colère face à cette situation. « Vous risquez d’enterrer au moins 300 personnes à la fois », a-t-il martelé, en ajoutant que le Burundi n’accepterait pas la mort continue de ses militaires.

Il a également annoncé un recensement prochain des Rwandais résidant à Mabayi en vue de leur retour au Rwanda.

L’injonction est claire : « Cessez de collaborer avec ces gens avant qu’il ne soit trop tard ».

Le général Gervais Ndirakobuca, premier ministre Burundais durcit le ton, il menace de tuer tous les collaborateurs des FDLR qui se terrent dans la réserve naturelle de la Kibira

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité