00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Au-delà des clichés : plaidoyer pour un discours de vérité

Redigé par Tite Gatabazi
Le 21 août 2023 à 03:14

Dans la vaste mosaïque des discours politiques en RDC, la facilité de céder à des préjugés tenaces est devenue une norme, plutôt qu’une exception.

Il est tentant de peindre le monde en noir et blanc, évitant ainsi les nuances. Pourtant, une exploration plus profonde révèle que ces raccourcis sont non seulement trompeurs, mais également nuisibles à une société en quête stabilité et de progrès.

Les clichés, ces phrases toutes faites qui façonnent tant de débats publics, s’ancrent profondément dans la conscience collective. Combien de fois avons-nous entendu dire que "balkanisation" ou que "infiltration, agression rwandaise" ?

Si séduisantes que ces affirmations puissent paraître, elles sont réductrices et loin de la vérité.

Il est commode de trouver des boucs émissaires, surtout lorsque les temps deviennent difficiles. Mettre en cause le Rwanda pour les maux de corruption, détournements des deniers publics, absence des infrastructures de base dans ce pays depuis des décennies ou blâmer les accords régionaux pour le retour de la paix et la stabilité en RDC les échecs éconmiques sont des raccourcis attrayants.

Ils offrent une explication facile et immédiate, permettant d’éviter un examen plus approfondi des vrais problèmes sous-jacents.

Mais dans ce tourbillon d’excuses et d’accusations, où se situe la vérité ? Et comment une nation peut-elle progresser si elle est constamment prise dans une toile de fausses narrations ?

La réponse réside dans une introspection courageuse. Pour bâtir une société unie, une diplomatie forte, le gouvernement congolais doit reconnaître ses échecs, apprendre de ses erreurs, et accepter que la vérité, aussi inconfortable soit-elle, est son plus grande alliée.

En acceptant les nuances et en rejetant les généralisations, la RDC peut espérer forger un avenir fondé sur la réalité, la compréhension mutuelle et la responsabilité collective.

Plutôt que de se laisser emporter par des sirènes séductrices de préjugés et de stéréotypes, il est temps d’embrasser la complexité de son environnement politique, sociale, économique, sécuritaire et humanitaire.

En fin de compte, c’est dans cette complexité que se trouve le véritable potentiel de progrès et de changement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité