00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Alerte rouge climatique : la colère des éléments, de l’Europe en passant par l’Asie vers l’Amérique

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 18 juillet 2023 à 09:45

Les changements climatiques continuent de provoquer des conséquences dévastatrices à travers le monde, avec des épisodes de chaleur extrême qui affectent particulièrement l’hémisphère Nord, voire des inondations meurtrières sur le continent Asiatique.

En Europe, des températures dépassant les 40 degrés Celsius ont été enregistrées en Italie, tandis que l’Espagne a fait face à des alertes caniculaires, alors que la Grèce n’est pas en reste.

Des incendies dévastateurs ont également ravagé le Canada et la Californie.

En Italie, 16 villes étaient en alerte rouge en raison de températures atteignant les 36 à 37 degrés Celsius, avec des températures ressenties dépassant les 40 degrés.

En Espagne, des alertes orange et rouge ont été émises, mettant en garde contre des températures allant de 38 à 44 degrés dans différentes régions du pays.

Les Canaries ont également subi les conséquences de cette chaleur, avec un incendie ravageant 5 000 hectares de terrain et entraînant l’évacuation de 4 000 personnes.

Aux États-Unis, des conditions météorologiques extrêmes et des chaleurs suffocantes ont touché environ 100 millions de personnes.

La ville de Phoenix, dans l’Arizona, a enregistré 16 jours consécutifs avec des températures de 43 degrés Celsius ou plus, ce qui a entraîné de nombreux problèmes de santé et d’interventions d’urgence liés à la chaleur.

Des records de températures ont également été battus dans plusieurs États, tandis que des inondations éclair ont touché le nord-est du pays, causant la mort de plusieurs personnes.
Au Canada, plus de dix millions d’hectares ont déjà été dévastés par des incendies cette année, dépassant tous les records précédents.

Plus de 900 feux étaient toujours actifs, dont certains étaient hors de contrôle. Des pompiers ont perdu la vie en combattant ces méga-feux.

En Asie, le Japon a émis des alertes aux coups de chaleur dans plusieurs de ses préfectures, avec des températures proches des records.

Des pluies torrentielles ont également causé des victimes, tandis que la Corée du Sud était touchée par des inondations meurtrières. La Chine a également enregistré des températures jamais enregistrées, atteignant 52,2 degrés Celsius, un record de température pour une mi-juillet.

Ces événements mettent en évidence les conséquences meurtrières de la chaleur extrême. L’été dernier, rien qu’en Europe, les fortes températures ont été responsables de plus de 60 000 décès.

Il est urgent de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de prévenir des conséquences encore plus graves à l’avenir.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité