00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Affrontements entre la coalition FARDC/FDLR/Wazalendo et le M23 au Nord-Kivu : la situation se détériore

Redigé par Tite Gatabazi
Le 9 octobre 2023 à 01:00

Le Nord-Kivu est une province de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) qui est en proie à des conflits armés depuis des décennies. Les causes de ces conflits sont complexes et multifactorielles, mais elles incluent des enjeux fonciers, de pouvoir et identitaires.

Des affrontements entre la coalition FARDC/FDLR/Wazalendo/les mercenaires et le M23 ont repris autour de Goma, la capitale du Nord-Kivu, depuis le 1er octobre.

Le mouvement M23 accuse l’armée congolaise d’être passée à l’offensive, ce que les autorités démentent.

Les combats se concentrent principalement dans les territoires de Rutshuru et Masisi, situés au nord et à l’ouest de Goma. Les affrontements sont signalés présentement dans les zones de Kichanga, Nturo, Kilolirwe.

Le M23 affirme avoir repoussé la coalition sur plusieurs fronts et affirme que ladite coalition a lancé des attaques indiscriminées contre les civils.

La situation est particulièrement préoccupante dans le territoire de Masisi, où les combats ont contraint des milliers de personnes à fuir leurs maisons. La société civile locale rapporte des cas de viols, de pillages et d’exécutions sommaires de la part de la coalition.

La reprise des affrontements met en péril la fragile stabilité de la région.

Les combats ont déjà fait de nombreux morts et blessés, tant parmi les civils. La situation humanitaire est particulièrement préoccupante dans le territoire de Masisi, où des milliers de personnes ont fui leurs maisons.

La reprise des affrontements au Nord-Kivu est un coup dur pour les efforts de paix dans la région.

Des affrontements entre la coalition FARDC/FDLR/Wazalendo/les mercenaires et le M23 ont repris autour de Goma, la capitale du Nord-Kivu, depuis le 1er octobre.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité