00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

80% de Rétablissement : Kagame Souligne l’Impact du Rwanda au Mozambique

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 22 juin 2023 à 09:06

Paul Kagame a affirmé que la crise sécuritaire liée au terrorisme qui touchait la province de Cabo Delgado, au Mozambique, semble avoir été résolue deux ans après le déploiement de l’armée rwandaise.

Pour la première fois, le Rwanda a déployé des militaires et des policiers le 9 juillet 2021 dans la province de Cabo Delgado afin de collaborer avec les forces nationales mozambicaines dans leur combat contre le terrorisme.

C’est suite à un accord de coopération et à la demande du Mozambique, ayant un besoin urgent d’assistance, que les Forces de Défense du Rwanda (RDF) se sont rendues sur place.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue zambien, Hakainde Hichilema, mercredi 21 juin 2023, Kagame a été interrogé sur l’implication du Rwanda pour restaurer la paix et la sécurité au Mozambique.

Il a déclaré que la situation s’était stabilisée dans les zones où le Rwanda avait déployé des militaires et des policiers. Un progrès significatif a été réalisé, et il est important de souligner que les personnes déplacées par la guerre ont commencé à retourner chez elles et à reprendre leurs activités.

Il a affirmé : « Le problème a été résolu, nous constatons des progrès en ce qui concerne le grand nombre de personnes expulsées de leurs maisons qui peuvent désormais retourner chez elles et reprendre leurs activités de manière normale. »

« Oui, des troupes de la SADC étaient présentes, ayant été envoyées dans différentes parties de la région. Ensemble, nous avons réussi à rétablir la sécurité... les activités économiques ont commencé à reprendre. »

L’armée rwandaise était positionnée dans les régions de Palma et Mocimboa da Praia. Toutefois, lorsque les terroristes ont pris une région, les troupes rwandaises se sont alliées à celles de la SADC pour détruire leurs bases.

Après près de deux ans de présence de l’armée rwandaise dans la province de Cabo Delgado, la sécurité est désormais stable et presque tous les habitants sont rentrés chez eux.

Des investissements de taille conséquente sont également réalisés par de grandes entreprises, dont la société française TotalEnergies, qui a investi plus de 20 milliards de dollars et envisage d’augmenter ce montant jusqu’à 50 milliards de dollars dans un projet de gaz naturel liquéfié (LNG) sur le point de reprendre ses activités.

Kagame a déclaré : « Il se peut qu’il y ait encore quelques éléments à régler avant que les activités ne reprennent pleinement, mais je pense que c’est possible grâce à cette coopération visant à assurer la sécurité et en travaillant avec le pays hôte. »

« Chacun a son rôle à jouer, mais ensemble, nous constatons de grands progrès. Au moins 80 % du problème a été résolu, tandis que les 20 % restants pourraient être plus ou moins importants en fonction de ce qui reste à résoudre dans le processus. »

Le président a récemment déclaré que le Rwanda et le Mozambique travaillaient conjointement pour identifier la source des problèmes qui ont conduit à la prise de la province de Cabo Delgado par des groupes terroristes. Une fois la source trouvée, le gouvernement du Mozambique se chargera de la résolution du problème.

La RDF fournira une assistance de formation à l’armée du Mozambique afin que ce pays dispose toujours d’une force de défense capable de se protéger sans requérir de l’aide extérieure.

Fin 2021, Kagame a affirmé que l’armée rwandaise ne devrait pas rester indéfiniment dans le pays où elle est déployée en mission de paix. Elle se consacrera plutôt à remplir ses responsabilités et à faire tout son possible pour former l’armée du pays hôte et lui permettre d’assurer seule sa défense.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité