Urgent

1400 anciens combattants des mouvements anti rwandais rapatriés de la RDC

Redigé par IGIHE
Le 23 décembre 2019 à 01:19

Le Rwanda a reçu ce 21 décembre 1471 combattants des FDLR avec leurs familles . Ils viennent de l’Est de la RDC qu’ils ont longtemps destabilisé dans leurs tentatives répétées d’attaquer le Rwanda.

Ils ont traversé la rivière Rusizi qui sépare le District Rusizi en Province rwandaise de l’Ouest de Bukavu, chef-lieu de province congolaise du Sud Kivu.
Le Rwanda a reçu 1400 femmes et enfants et 71 hommes, ex-Fdlr.

"Parmi ces rapatriés, quelques-uns d’entre eux ne sont pas en bonne santé. Une femme enceinte rapatriée a été dépêchée dans la salle de maternité de l’Hopital Gihundwe pour accoucher de son bébé", a confié à Igihe le Maire de Rusizi disant que cette cohorte a été accueillie dans le camp de transit de Nyarushishi non loin de la ville de Kamembe.

Il est intéressant de voir la volonté politique des nouvelles autorités congolaises qui veulent voir l’Est de la RDC sécurisé. Ce contingent rapatrié au Rwanda fait partie des 1941 combattants rwandais des Fdlr et leurs familles qui avaient été regroupés dans un camp de Nyamunyunyi non loin de la Ville Bukavu de la Province du Sud Kivu.
Certains récalcitrants ont perdu la vie dans cet exercice Sokola 2 menée par les Forces Armées Congolaises qui ratissent les provinces du Sud et Nord Kivu.

C’est le cas d’un certain Général Shemeki Shaban, Commissaire des armées du CNRD-FLN (Conseil National pour le Renouveau et la Démocratie- Forces de Libération Nationale), de Gén. Gaseni, Col. Festus et de Capt Herman Nsengimana, porte-parole des FLN.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité