IGIHE.com \BB sécurité
Un aide de camp du chef du Conseil supérieur militaire FDLR rentre
Publié le 5-09-2016 - à 08:49' par IGIHE

Le sergent major Bisemakweri qui dirigeait le peloton de sécurité d’un certain Col. Hatangumuremyi, Chef du Conseil Supérieur des FDLR (Forces Démocratiques de Libération du Rwanda) a décidé de déposer les armes et de rentrer au pays, excédé des querelles interminables des chefs de ce mouvement.

Se confiant à Kigali Today, ce sergent dit qu’une aile dissidente des FDLR-FOCA dénommée CNRD-Ubwiyunge du Col Irategeka mène la vie dure au mouvement tout autant que les opération des FARDC de traque des éléments armés rwandais.

"Deouis 29 ans que je fais ma carrière militaire, je n’ai rien gagné. Je veux m’asseoir et commencer à préparer mon avenir. Rester dans un FDLR épuisé, cela ne m’avancera en rien", a déclaré Bisemakweri à Kigali Today ce 2 septembre alors qu’il traversait la frontière rwandaise pour rentrer au pays.
Les dissensions au sein du FDLR datant de juillet 2014 entrevoyaient son éclatement en plusieurs factions.

Ces dissensions ont commencé quand le Commandant en chef des FDLR, Gen.Maj Gaston Iyamuremye alias Rumuli Byiringiro Victor avait été interdit de faire le voyage de Rome pour une réunion avec l’ONG San’t Egidio qui étudiait comment les FDLR devaient désarmer.

En cette date-là, étant arrivé de Walikale (Est de la RDC) pour Kinshasa à bord d’un avion de la Monusco, il lui a été signifié qu’il est frappé d’embargo de voyage et le Col Irategeka est parti àRome pour cette fonction.

De retour de Rome, poursuit le Sergent Bisemakweli, le Colonel a transmis le message de la réunion à son commandement. Ce message recommandait que le Général Victor Byiringiro sur qui pèsent de lourds soupçons de génocide des Tutsi de 1994 démissionne du commandement des Fdlr pour rendre efficace ce mouvement.

"Le colonel a été pris comme un semeur de zizanie. Depuis ce jour-là il a été filé dans tous ses faits et gestes. les relations entre le général et le colonel ont continué à s’empirer jusqu’à ce 7 juin 2016 où ce dernier s’est dissocié des Fdlr pour former le CNRD-Ubwiyunge prenant avec lui beaucoup de combattants. C’est cette faction qui contrôle beaucoup de collectivités de l’Est de la RDC où se trouvent la plupart des réfugiés rwandais.

Il est dit que le Col Hatangumuremyi pour qui Bisemakweli était chargé de sécurité est un officier de la 30ème promotion de l’ESM (Ancienne école des cadres militaires rwandais) originaire de Giciye, région natale du général Juvénal Habyalimana, Président du Rwanda de 1973 à 1994. Il aurait été muté en 1994 de Cyangugu pour Ruhengeri pour, après avoir traversé la frontière de Gisenyi en fuite, se faire charger de renseignement dans un bataillon d’ALIR (Armée de Libération du Rwanda) en 1997-98 qui est devenue FDLR.

Le sergent a dit que le QG de ce Conseil Supérieur militaire des FDLR qu’il dirige est situé à Kiyeye de Rutschuru jouxtant avec le QG du Commandant en chef des Fdlr, le Gén. Sylvestre Mudacumura.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!