IGIHE.com \BB sécurité
Ruhigira, Directeur de Cabinet du Président Habyarimana arrêté en Allemagne
Publié le 26-07-2016 - à 04:35' par IGIHE



Interpol-Allemagne a arête Enock Ruhigira, ancient Directeur de Cabinet à la Présidence sous Habyarimana (1973-1994). Il est poursuivi pour des crimes de génocide commis contre les Tutsi en 1994

Il a été arête à l’aéroport de Francfort ce 22 juillet 2016. Le Parquet Général de lla République du Rwanda est entrain de terminer l’instruction de son dossier judiciaire pour le transmettre à la justice allemande tout autant qu’il a lancé un mandat d’arrêt international à l’endroit de ce fugitif.

« Enock Ruhigira, 65 ans, de son poste élevé dans l’administration Habyarimana a joué un rôle important dans la préparation du génocide contre les Tutsi de 1994. Il est poursuivi pour avoir planifié des massacres et dirigé de nombreuses réunions y relatives », a confié à IGIHE , Faustin Nkusi, Porte Parole du Parquet Général de la République ajoutant que les crimes dont il est accusé ont été commis entre 1992 et 1994 dont faire l’apologie des massacres de Tutsi à Bigogwe/ Gisenyi, Bugesera et Kibirira /Gisenyi.

Il est aussi accusé de complicité dans les crimes commis par les hauts gradés militaires de ce temps-là, Col Theoneste Bagosora, Col Elie Sagatwa Col Nsengiyumva Anatole, qui ont été jugés par la Cour Pénale Internationale pour le Rwanda d’Arusha.

M. Enoch Ruhigira est en cavale depuis 2007 date où le Parquet Général de la République Rwandaise l’a retracé en Nouvelle Zélande et lui a lancé un mandat d’arrêt international, le même qui a eu son effet ce 22 juillet.

Ils sont six cents rwandais présumés criminels de génocide contre les Tutsi qui sont frappés de ce mandat d’arrêt international, a confié Faustin Nkusi qui souhaite que dans le meilleur des cas Enock arrêté en Allemagne soit extradé au Rwanda.

Le présumé criminel de génocide a été suivi avec intérêt depuis Arusha/Tanzanie au temps des négociations des Accords de Paix entre l Gouvernement Rwandais d’alors et le FPR dans la guérilla de 1992 à 1993. A la mort de son patron, Juvénal Habyarimana dans la soirée du 6 avril 1994, il a été exfiltré par les services belges et pris l’itinéraire Nairobi pour la Belgique.

Il aurait quitté le sol belge à cause des manifestations d’associations des rescapés tutsi retraçant son côté criminel. Il aura alors pris le chemin des Philippines puis la Nouvelle Zélande.

La justice allemande est active dans les procès des présumés génocidaires rwandais. Le dernier en dans est de celui d’Onesphore Rwabukombe, ancien bourgmestre sous Habyarimana, qui a écopé d’une réclusion de 14 ans par la Haute Cour de Frankfort en décembre 2015.


Kwamamaza
Commentaires

Une précision. Rwabukombe a été ensuite condamné àla réclusion criminelle àperpétuité dans un second procès.

Répondre26.07.2016 à 01:23
Gauthier

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!