IGIHE.com \BB sécurité
Otage sud-africain d’Aqmi, Stephen McGown n’a pas été oublié dans son pays
Publié le 25-11-2016 - à 13:15' par igihe

Ce vendredi 25 novembre 2016, cela fait cinq ans jour pour jour que le Sud-Africain Stephen McGown est retenu en otage par le groupe al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il a été enlevé en même temps qu’un Suédois, Johan Gustafson, dans leur hôtel à Tombouctou au nord-ouest du Mali. En Afrique du Sud, une organisation musulmane tente d’obtenir leur libération.

La famille de Stephen McGown est confiante en sa libération. Les dernières nouvelles de celui-ci, via une vidéo diffusée par le groupe islamiste, datent du début de l’année.
Depuis 18 mois, une organisation sud-africaine est en contact avec les ravisseurs, par l’intermédiaire de leaders religieux de la région.

Selon cette organisation, les ravisseurs ont commencé par demander de l’argent, puis un échange de prisonniers. Imtiaz Sooliman, président de la Gift of the Givers Foundation, explique qu’ils pourraient finalement accepter une libération inconditionnelle. Mais il y a un obstacle :

« Les leaders religieux nous disent que sur le principe, les aînés du mouvement ne sont pas opposés à une libération inconditionnelle des deux otages. Mais le problème semble venir des plus jeunes », relate M. Sooliman, qui rappelle que la composition d’Aqmi est complexe :

« C’est un mouvement avec des gens qui viennent d’un peu partout ; d’Algérie, de Tunisie, du Mali, de Mauritanie... Il y a une génération plus âgée et des jeunes. Et peut-être que ces derniers ont le sang plus chaud et qu’ils se disent qu’après cinq ans, ils n’ont toujours rien obtenu. »

Imtiaz Sooliman affirme qu’il n’est pas non plus dans l’intérêt du groupe islamiste de garder des otages trop longtemps, parce qu’il s’agit d’une charge financière et logistique. Et d’ajouter qu’il a reçu l’assurance qu’une nouvelle vidéo des otages serait bientôt diffusée.

Avec rrfi.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!