IGIHE.com \BB sécurité
Accident ferroviaire au Cameroun : 28 familles portent plainte contre Camrail
Publié le 8-11-2016 - à 10:45' par IGIHE

Les familles des 79 personnes tuées dans l’accident le 21 octobre commencent à s’organiser. Vingt-huit d’entre elles viennent de porter plainte sur place contre la compagnie de chemin de fer Camrail. Et elles envisagent aussi de porter plainte contre l’Etat camerounais et contre le groupe français Bolloré, qui est propriétaire de la compagnie camerounaise. Sur quels faits repose la plainte des familles des victimes ?

« Nous portons plainte pour homicides et blessures involontaires », explique Me Pauliane Boum, du barreau de Douala et membre du collectif des huit avocats qui défendent les victimes de la catastrophe ferroviaire du 21 octobre dernier. Elle estime que la Camrail n’a pas pris les précautions nécessaires pour que le train reliant Yaoundé à Douala arrive à bon port ce jour-là. Cette plainte a été déposée à Eseka.

Le train bondé de voyageurs avait déraillé à hauteur d’Eseka quelques heures après son départ de Yaoundé pour Douala. Au moins 79 personnes sont mortes et près 600 autres ont été blessées dans l’accident.

Les personnes visées par cette plainte sont, outre le conducteur du train et son assistant, « les dirigeants sociaux de Camrail et tous les employés qui étaient censés s’occuper de la sécurité », tout le personnel responsable du matériel roulant.

A (RE)ECOUTER → Déraillement d’un train au Cameroun : les causes d’une catastrophe

Une plainte contre l’Etat et contre le groupe Bolloré

Mais les familles envisagent aussi de porter plainte contre l’Etat du Cameroun, représenté par le ministre des Transports, « sur le plan administratif », précise Me Pauliane Boum.

« Nous envisageons également de déposer une plainte contre les dirigeants sociaux du groupe Bolloré. » Cette plainte devrait être déposée à Paris.

► Me Pauliane Boum est l’Invitée matin Afrique de RFI, à partir de 4h45 TU

■ Premières indemnisations

La société Camrail, filiale du français Bolloré, a annoncé lundi une première enveloppe pour indemniser les victimes de l’accident de train.

« Les procédures d’indemnisation pouvant être longues et complexes dans ce type d’accident, Camrail a souhaité faciliter les procédures et débloquer dans l’urgence une première enveloppe budgétaire destinée à la prise en charge des frais
funéraires », a fait savoir la société dans un communiqué.

« Cette enveloppe de 1 500 000 FCFA (un peu moins de 2 300 euros, ndlr) par victime n’est pas une indemnisation pour préjudice mais une prise en chare des frais d’obsèques des passagers ayant perdu la vie dans ce terrible accident », a ajouté la filiale de Bolloré.

Elle précise que « 45 familles se sont déjà manifestées et ont, à ce jour, perçu cette aide ».

Avec rfi.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!