Un LeBron James record

Publié par IGIHE
Le 13 mai 2014 à 05:32
Visites :
56 2

Les finales de conférence se rapprochent pour Miami. Vainqueurs sur le fil 96-102 du match 4 à New York, le Heat mène en effet désormais 3-1 face aux Nets et peut donc conclure dès mercredi en Floride. Et les champions en titre peuvent bien remercier LeBron James, auteur d’une incroyable performance avec 49 points au compteur.

JPEG - 37.5 ko
LeBron James fonce sur le ballon

LeBron James n’est pas pour rien le meilleur joueur de la Ligue. Ou tout du moins le deuxième meilleur joueur si l’on s’en réfère au classement du dernier MVP, Kevin Durant ayant en effet détrôné la star du Heat après son impressionnantes saison avec Oklahoma City. Mais trois jours après une performance haut de gamme de l’artificier en chef du Thunder, auteur de 40 points lors du match 3 face aux Clippers, King James a fait encore plus fort avec ce qui constitue pour l’heure la plus belle prestation individuelle de ces playoffs.

Porté par une réussite frôlant parfois l’indécence, l’ancien Cav en a même égalé son record personnel en playoffs, terminant avec 49 points et un édifiant 16 sur 24 aux tirs, dont 4 sur 8 à longue distance. De quoi d’ailleurs également battre le record de la franchise floridienne, jusque-là propriété de son compère Dwyane Wade, auteur de 46 points en 2010 lors du premier tour face aux Celtics. Pour autant, pour avoir ainsi laissé filer la barre mythique des 50 points, LeBron James n’en a pas moins maugréé après un dernier lancer-franc manqué en toute fin de match. Et ce alors que le sort du match venait tout juste d’être enfin scellé…

D’ailleurs, si le quadruple MVP de la Ligue a donc scoré près de la moitié des points de son équipe, ses coéquipiers compilant au total 53 points à 21 sur 46 aux tirs, c’est pourtant Chris Bosh qui a inscrit le panier de la victoire, d’un tir primé enquillé à l’entame de la dernière minute, Ray Allen terminant ensuite le travail sur la ligne des lancers. Les quatre victoires décrochées sur le fil par les Nets lors de leurs confrontations directes en saison régulière ne servaient alors plus à rien malgré une fin de match à suspense comme en atteste le score de parité à deux minutes de la fin (94-94).

Pas plus qu’une balance équilibrée en attaque, cinq joueurs émargeant en effet à plus de dix points, dont Joe Johnson et Paul Pierce, respectivement 18 et 16 points au compteur mais en panne de réussite à longue distance. Alors que Brooklyn avait en grande partie dû son salut dans le match 3 au 15 sur 25 réussi derrière l’arc, les Nets ont cette fois failli avec un piètre 5 sur 22. Et vraisemblablement manqué l’occasion de faire douter le champion en titre. "La situation se complique, mais il reste au moins un match à jouer et il faudra se battre jusqu’au bout", voulait pourtant croire Jason Kidd, l’entraîneur new-yorkais. Pas sûr que cela suffise. Surtout si LeBron James se montre aussi inspiré que ce lundi…

(sports.fr)


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité