Ligue des champions : le Real Madrid tient le choc et se qualifie devant Naples

Publié par IGIHE
Le 8 mars 2017 à 12:15
Visites :
56 2

Grâce notamment à un doublé de Sergio Ramos, le Real Madrid s’est qualifié en quarts de finale de la Ligue des champions en s’imposant à Naples (3-1). Le tenant du titre a souffert pendant une mi-temps avant d’être délivré par son capitaine et défenseur.

Malgré une victoire confortable au match aller (3-1), le Real Madrid avait tout à craindre de cette manche retour en terre napolitaine. A raison, puisque les joueurs de Naples ont longtemps fait trembler les champions d’Europe en titre qui ont été à un but d’une élimination pendant plus d’une demi-heure. Les hommes de Zidane ont souffert dès l’entame de la partie face à des Napolitains très accrocheurs et exerçant un pressing étouffant sur Benzema et compagnie.

Pendant le premier quart de la rencontre, les vagues bleues n’ont cessé de déferler sur la ’’maison blanche’’ surtout sur le côté gauche de Marcelo incapable de résister aux assauts de Mertens, Hamsik ou Callejon.

Kroos-Ramos, duo gagnant

C’est pourtant quand l’étau s’est un peu desserré que Naples a ouvert le score à la 23e minute par le Belge Dries Mertens sur une merveille de passe, en un toucher, du Tchèque Marek Hamsik. Le Real aurait pu être emporté par la furie des joueurs et les poussées des supporters napolitains. Son mérite a été de rester en vie pendant la première période qui a vu Cristiano Ronaldo toucher le poteau sur la seule occasion madrilène.

Au retour des vestiaires, Naples n’a pu mettre autant d’intensité que lors de la première période d’autant qu’il est douché très vite (51e) par l’égalisation de Sergio Ramos qui reprenait de la tête un corner de Toni Kroos. Bis repetita cinq minutes plus tard, le défenseur et capitaine madrilène s’offrait un doublé sur une nouvelle tête sur un corner de… Toni Kroos. Naples est K.O avec cette réalisation qui l’obligeait à marquer quatre buts pour se qualifier. C’était trop pour les hommes de Maurizio Sarri qui concèdent un troisième but dans les arrêts de jeu par Alvaro Morata (91+1).

Arsenal encore humilié par le Bayern

A Londres, il n’y a pas eu de miracle pour Arsenal de nouveau corrigé par le Bayern Munich (5-1) après avoir été atomisé au match aller sur le même score. Même s’ils ont ouvert le score par Theo Walcott (20e) les hommes d’Arsène Wenger n’ont pas pu faire le poids après l’expulsion de Laurent Koscielny (54e), fautif sur le penalty de l’égalisation.
Mercredi, le FC Barcelone tentera l’exploit face au PSG au Camp Nou. Messi et ses amis devront remonter un handicap de 4 buts pour espérer se qualifier en quarts de finale.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité