Ligue 1 - L’OM s’expose au danger

Redigé par Par Antoine ZIADE | Eurosport
Le 16 mars 2013 à 03:31
Visites :
56 2

L’Olympique de Marseille a été accroché au Vélodrome par Ajaccio (0-0) en ouverture de la 29e journée et perdra sa place sur le podium dimanche si Nice gagne à Nancy ou si Saint-Etienne domine le PSG.

Marseille a une fois de plus affiché ses limites. Elie Baup avait pourtant choisi face à Ajaccio d’aligner le même onze de départ que lors du match face à Lyon la semaine dernière (0-0). Pour le même résultat. Certes les Marseillais ont du coeur mais ils souffrent en ce moment d’un manque d’efficacité terrible dans les trente derniers mètres. L’ensemble du match a d’ailleurs été pauvre en occasions franches.

Les attaques marseillaises ? Une multitude de centres qui n’ont trouvé personne dans la surface ou des frappes de loin, trop rarement cadrées. Ajaccio, de son côté, a été dangereux sur quelques contres mais l’efficacité lui a aussi fait défaut dans le dernier geste. Au classement, l’OM reste troisième mais sous la menace de Nice et Saint-Etienne qui jouent dimanche.

Cette rencontre d’ouverture de la 29e journée a débuté sur un faux-rythme avec beaucoup de fautes dans le premier quart d’heure de part et d’autre, pour peu d’occasions nettes. Si Jérémy Morel et Rod Fanni se sont démenés dans leurs couloirs pour déborder et centrer, aucun des attaquants de Marseille n’était à la réception.

Il a fallu attendre la 14e minute pour enfin voir une frappe cadrée d’André Ayew, bien détournée en corner par Ochoa. La première occasion pour Ajaccio, elle, est intervenue peu après, Sammaritano profitant d’un contre favorable pour tenter une frappe dans un angle fermé, ce qui a contraint Mandanda à son premier arrêt (20e).

Le dernier geste trop imprécis

Les joueurs d’Albert Emon étaient visiblement venus pour bien défendre et tenter leur chance en contre. A la 35e minute, Mutu profitait d’une glissade de N’Koulou pour pénétrer dans la surface et servir en retrait Cavalli esseulé, qui manquait de peu sa reprise.

La plus grosse occasion du match intervint à la 56e minute en faveur d’Ajaccio, initiée par un très bon enchaînement sur un contrôle de la poitrine de Belghazouani.

Le franco-marocain servait Sammaritano dans la surface et ce dernier enchaînait avec une frappe soudaine qui passa de peu à côté. Les Corses ne sont donc pas passés si loin de ramener les trois points du Vélodrome.

Les entrées de Jordan Ayew (71e) et de Foued Kadir (82e) n’ont pas permis aux joueurs d’Elie Baup de trouver la faille. Les Marseillais ont péché dans le dernier geste pendant 90 minutes pour concédé un match nul qui ne fait pas ses affaires.

L’OM perd des points précieux dans la course à la Ligue des champions et pourrait perdre sa place sur le podium dimanche en cas de victoire de Nice à Nancy ou de St-Etienne contre le PSG. Ajaccio, de son côté, continue sa lutte pour le maintien avec ce bon point.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité