Le Burundi rafle les prix en taekwondo en Ouganda

Redigé par INGABIRE Luc-Noël
Le 2 avril 2014 à 11:05

Sept joueurs de taekwondo ont représenté le Burundi dans une compétition qui s’est déroulé en Ouganda. C’est avec un paquet de récompenses en main qu’ils sont revenus au pays. « Nous avons tout raflé, ou presque… » a dit, Dismas Sindayihebura, président de la Fédération de Taekwondo du Burundi.
Au total, 5 médailles et une coupe, telles sont les récompenses conquises par l’équipe burundaise de taekwondo lors de la compétition des pratiquants de cet art martial qui s’est tenu en Ouganda à la fin de ce mois de (...)

Sept joueurs de taekwondo ont représenté le Burundi dans une compétition qui s’est déroulé en Ouganda. C’est avec un paquet de récompenses en main qu’ils sont revenus au pays. « Nous avons tout raflé, ou presque… » a dit, Dismas Sindayihebura, président de la Fédération de Taekwondo du Burundi.

Au total, 5 médailles et une coupe, telles sont les récompenses conquises par l’équipe burundaise de taekwondo lors de la compétition des pratiquants de cet art martial qui s’est tenu en Ouganda à la fin de ce mois de Mars en date du 29.

D’après une information émanant de nos confrères du journal IWACU, ce rendez-vous avait vu la participation du Kenya, du Sud Soudan, du Burundi et l’Ouganda(pays hôte) . L’effectif des burundais était petit par rapport aux autres pays concourants. Les taekwondistes burundais ont dû livrer beaucoup de matchs que d’autres, 5 combats au moins pour chaque athlète.

Le taekwondo a vingt ans au Burundi. Ce sport a été introduit au Burundi en 1993 par un certains Kagabo Eugène. Il a commencé à Bujumbura au quartier Ngagara. Actuellement, cet art martial d’origine coréenne a gagné les provinces de Ngozi, Kayanza et Gitega. Malgré ce progrès, le Burundi connait un problème d’entraineur dans ce sport, pour accompagner les athlètes


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité