Joseph Areruya : Les Rwandais cette fois-ci ont leurs dieux de la bicyclette

Redigé par IGIHE
Le 6 février 2018 à 06:10

Joseph Areruya, le jeune cycliste rwandais de 22 ans, après le Tour du Gabon La Tropicale Amissa Bongo (888 Km) qu’il a remporté en virtuose en janvier dernier, il vient de rééditer son exploit ce 4 février le Tour de l’Espoir du Cameroun (432.3Km) pour les moins de 23 ans.

Ce Tour de l’espoir est organisé pour la première fois en Afrique pour faire le choix des meilleurs coureurs qui participeront au Tour de l’Avenir d’Août 2018 en France.

Il a eu encore une fois droit à un bain de foule à son atterrissage à Kigali de retour de la compétition.

Au cours d’un point de presse, il justifie sa victoire par sa politesse, ses exercices physiques et l’obeissance à ses supérieurs, ses entraineurs et autres conseillers.

Aimable Bayingana, directeur national de la Course cycliste qui avait accompagné l’équyipe rwandaise au Cameroun s’est dit fier de ses poulains qui ont montré qu’ils peuvent autant glaner des victoires au Rwanda et à l’étranger.

Le rendez-vous français du Tour de l’Avenir d’Aoùt prochain, cette sorte de Tour de France des moins de 23 ans, est devenu un symbole depuis 1961 date de sa première organisation. C’est un gros morceau qui attend Areruya et son équipe. Les cyclistes rwandais sont autorisés aux côtés de leurs camarades marocains, sacrés deuxiemes au Tour de l’Espoir.

Ce Tour de l’Avenir, est-il rapporté, se déroulera en 10 étapes parsemées de montées, de descentes et de longs reliefs plats.

Images d’accueil des héros cyclistes à Kigali

JPEG

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité