UPRONA : Bonaventure Niyoyankana tourne le dos au groupe des médianes

Redigé par Alida S.
Le 10 avril 2015 à 04:48

Le Problème de l’application d’une décision judiciaire rendue par la Cour Suprême serait à l’origine de la crise qui secoue le Parti UPRONA, empêchant ainsi la reunification dudit parti, indiquent certains anciens Présidents de ce parti.
Dans une conférence de presse tenue de vendredi, Aloys Rubuka et Bonaventure Niyoyankana, tous anciens Présidents du parti UPRONA ont fait savoir qu’à la veille des élections générales de 2015, il est claire que le parti UPRONA s’est déjà scindé en deux partis. D’un (...)

Le Problème de l’application d’une décision judiciaire rendue par la Cour Suprême serait à l’origine de la crise qui secoue le Parti UPRONA, empêchant ainsi la reunification dudit parti, indiquent certains anciens Présidents de ce parti.

Dans une conférence de presse tenue de vendredi, Aloys Rubuka et Bonaventure Niyoyankana, tous anciens Présidents du parti UPRONA ont fait savoir qu’à la veille des élections générales de 2015, il est claire que le parti UPRONA s’est déjà scindé en deux partis. D’un cote, l’UPRONA qui s’est déjà coalisé avec le parti FNL pour préparer les élections et un autre parti UPRONA, même s’il ne le proclame pas au grand jour, est derrière le parti CNDD-FDD et cela en tenant compte de leur propos sur la question du troisième mandat du Président Nkurunziza.

Lors de cette conférence de presse, l’honorable Bonaventure Niyoyankana, qui était parmi les opposant de l’UPRONA aile de Concilie Nibigira, reconnu par le Ministre de l’intérieur, a fait savoir qu’il regagne officiellement le clan de Concilie Nibigira en vue de préparer les élections. L’honorable Niyoyankana avec d’autres membres du parti UPRONA s’étaient formés comme groupe du milieu pour pouvoir aider dans la réunification du parti UPRONA, entre autre Concilie Nibigira et l’honorable Charles Nditije, pour qu’ils se ressaisissent et mènent ensemble la campagne électorale et porte le parti dit de ’’Rwagasore’’ à la victoire.

Mais que ce soit l’aile de l’honorable Nditije et de Concilie Nibigira, tous qualifiés ce groupe ’’du milieu’’, qu’ils n’attendent que la victoire de l’une ou l’autre partie pour venir récolter ce qu’ils n’ont pas semés.

Regagnant le clan de Concilie Nibigira, l’honorable Bonaventure Niyoyankana aurait reçu une promesse d’avoir une place comme Sénateur si une fois l’UPRONA remporte les élections et d’être à la tête de liste dans sa Province natale Gitega.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité