Une marche de soutien au dialogue organisée à Mbuji-Mayi.

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 28 juillet 2016 à 05:00
Visites :
56 2

Le gouverneur du Kasaï-Oriental Alphonse Ngoyi Kasanji a organisé mercredi 27 juillet une marche pacifique de soutien au dialogue politique en RDC et à son facilitateur, Edem Kodjo. Ce dernier a été récusé par une plateforme de l’opposition, le Rassemblement des forces acquises au changement.

Des sympathisants des partis de la Majorité présidentielle et de nombreux invités ont pris part à cette marche qui est partie du boulevard Mzee Laurent Désiré Kabila à la mairie de Mbuji-Mayi.

Dans son adresse prononcée à l’occasion de cette marche, le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji a invité tous les Congolais à soutenir ce dialogue convoqué par le chef de l’Etat.

Le Kasaï-Oriental exprime son adhésion à la tenue de ce dialogue, cet arbre à palabre, sous lequel les Congolais, en particulier, et les Africains, en général, décortiquent et résolvent les problèmes qui préoccupent la société, a fait savoir le gouverneur.

Il a estimé que les membres de l’opposition, de la majorité et de la société civile devraient « transcender leurs égos et leurs divergences » pour se mettre autour d’une table.

Enrôlement des électeurs

Le gouverneur du Kasaï-Oriental a, par ailleurs, invité les habitants de la province à s’enrôler « massivement ».

Il a rappelé que la Commission électorale nationale indépendante avait prévu seizième mois pour réaliser l’opération d’enrôlement des électeurs.

Alphonse Ngoyi Kasanji a indiqué qu’en 2006, la province avait boudé l’enrôlement des électeurs et avait eu droit à peu de députés nationaux.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité