UA : Décider du successeur de Dlamini-Zuma au 27ème sommet

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 15 juillet 2016 à 03:10
Visites :
56 2


Cette succession a été abordée jeudi matin par le ministre rwandais des Affaires étrangères, Mme Louise Mushikiwabo, lors de sa conférence de presse. Sans prendre position, elle a souligné la nécessité de cette élection au cours du présent sommet.

Dr Wandira Speciose Kazibwe, ex Vice-Présidente d’Uganda 1994-2003

Une liste des candidats a été arrêtée le 31 mars et il y a trois candidats prétendants à la succession de la Sud-Africaine. Il s’agit de l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et l’Ougandaise Speciosa Wandira-Kazibwe.

N’empêche que de nombreux chefs d’État souhaiteraient que la liste des candidatures soient rouvertes pour permettre à des "candidats d’envergures d’émerger".

Mrisho Jakaya Kikwete, Ancien Président de Tanzanie 2008-2016

Il s’agit notamment du Sénégalais Abdoulaye Bathily et de l’ancien président tanzanien Jakaya Kikwete. L’élection pourrait dans ce cas être reportée à janvier 2017. Ce qui n’est pas non plus le souhait de certains pays, notamment le Rwanda.

Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA)

Agapito Mba Mokuy : ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale depuis 2012.

Dr Pelonomi Venson-Moitoi, 65 ans est aussi titulaire d’un Master en administration, elle est ministre des Affaires étrangères de son pays, le Botswana.
Avec Xinhua


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité