Tshopo : les militaires accusés de rançonner la population à Basoko.

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 18 juillet 2016 à 02:34
Visites :
56 2

Les soldats de de la 31è région militaire sont accusés de rançonner la population dans le territoire de Basoko (Tshopo).

Selon la société civile de ce territoire, ces hommes en uniforme ont pillé, en un mois, 37 chèvres et cochons, 15 panneaux solaires et décodeurs, 10 batteries, des groupes électrogènes et des produits agricoles dans les localités de Yangombi et Basali.

La même source renseigne que ces militaires emportent leur butins à bord des pirogues.

Ces militaires sont également accusés d’ériger des barrières sur les axes principaux de Basoko pour tracasser les paisibles citoyens.

Pour sa part, l’administrateur du territoire de Basoko, Angali Balthazar, déclare avoir eu échos de ce pillage.

Cependant, il attend qu’un rapport sur ces exactions lui soit adressé par les deux chefs de chefferies de Yaliwasa et Wahanga.

Inquiet de cette situation, l’auditeur militaire de garnison de Kisangani/Tshopo promet de dépêcher incessamment ses éléments à Yangombi et à Basali pour s’imprégner de ces actes.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité