Tensions avec la Mauritanie : le Maroc multiplie les signes d’apaisement

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 28 décembre 2016 à 04:46
Visites :
56 2

Le Maroc tente d’apaiser les tensions avec la Mauritanie pour éviter une crise diplomatique. Une délégation officielle marocaine est attendue ce mercredi 28 décembre à Nouakchott pour dissiper tout malentendu entre les deux pays. Rabat s’efforce de rattraper les propos controversés tenus par un leader politique marocain.

C’est le secrétaire général du parti Istiqlal, un parti nationaliste marocain, qui est à l’origine de la polémique. Samedi 24 décembre, Hamid Chabat avait déclaré que la Mauritanie était « une terre marocaine », indiquant plus précisément que, selon lui, les frontières du royaume marocain allaient de l’enclave espagnole de Ceuta au fleuve Sénégal.

Immédiatement, le parti au pouvoir à Nouakchott a réagi, en dénonçant une « atteinte à la souveraineté et à l’indépendance de la Mauritanie » qui selon lui « ne mènera pas à la résolution du conflit au Sahara occidental ». C’est ensuite le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération qui est monté au créneau pour se désolidariser des propos de Chabat, les qualifiant de déclarations « dangereuses et irresponsables ».

Echange téléphonique à haut niveau

L’affaire est prise très au sérieux à Rabat, puisque le roi Mohamed VI est allé jusqu’à appeler le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, mardi 27 décembre, pour lui dire son soutien et son amitié indéfectible, ainsi que son attachement à la relation de bon voisinage entre les deux pays.

En signe d’apaisement le souverain a également envoyé à Nouakchott une délégation composée du Premier ministre Abdelilah Benkirane et du ministre délégué aux Affaires étrangères Nasser Bourita. Il s’agit, selon un communiqué du palais marocain de « dissiper tout malentendu » entre les deux pays.

avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité