RDC : l’opposition boude l’ouverture des travaux préparatoires au dialogue

Redigé par IGIHE
Le 24 août 2016 à 12:10
Visites :
56 2

En RDC, les travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif, en vue de la tenue de l’élection présidentielle dans le pays, se sont ouverts ce mardi matin à Kinshasa avec des acteurs politiques et de la société civile. Mais une grande partie de l’opposition a déjà décliné cette invitation du facilitateur Edem Kodjo. Selon le rassemblement de l’opposition, les préalables à la tenue du dialogue ne sont pas encore réunis.

Les délégués étaient relativement nombreux ce 23 août au matin à l’ouverture des travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif. En plus des représentants de la majorité présidentielle, on comptait également une frange de l’opposition au sein de laquelle l’UNC de Vital Kamerhe et la plateforme du Front des démocrates ainsi qu’une partie de la société civile. Le député Samy Badibanga, de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était lui aussi présent. Selon ses courtes déclarations, il conduit la délégation de l’Assemblée nationale et du Sénat à ses travaux préparatoires.

Cependant, pas la moindre trace des délégués du parti politique de l’association membre du Rassemblement des forces acquises au changement. Ce regroupement, coordonné par l’opposant historique Etienne Tshisekedi, a détourné l’invitation du facilitateur Edem Kodjo au motif que les exigences de l’opposition pour la tenue du dialogue n’ont pas été prises en compte.

Absents également : le MLC de Jean Pierre Bemba, qui dit ne pas être concerné par ces assises, et l’Opposition républicaine autour de Léon Kengo wa Dondo qui insiste pour que le dialogue soit inclusif. Des absences qui ont poussé le facilitateur à proposer une pause ce mercredi. Edem Kodjo explique qu’il entend profiter de cette journée pour tenter d’obtenir l’adhésion de ceux qui sont encore dehors.


Rfi


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité