Présidentielle au Gabon : Guy Nzouba-Ndama et Casimir Oyé Mba officialisent leur ralliement à la candidature de Jean Ping

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 17 août 2016 à 11:52
Visites :
56 2

L’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba-Ndama, et l’ancien Premier ministre, Casimir Oyé Mba, tous deux candidats de l’opposition à l’élection présidentielle gabonaise du 27 août ont officiellement annoncé mardi à Libreville leur ralliement à la candidature de Jean Ping.

Acclamés par une imposante foule de sympathisants lors d’un meeting mardi 16 août à Libreville, Guy Nzouba-Ndama et Casimir Oyé Mba, deux poids-lourds de l’opposition, ont tous les deux annoncé qu’ils se rangeaient derrière la candidature de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine afin de proposer une candidature unique.

« Ces trois compatriotes ont décidé à mon initiative de se retrouver et de faire en sorte [de se mettre] d’accord pour qu’il n’y ait qu’un seul candidat. Il s’agit d’une décision difficile à prendre. Pendant trois jours, le 13, le 14 et le 15 août nous nous sommes enfermés chez moi. Au terme de ces trois jours, un nom est sorti, c’est celui de Jean Ping », a lancé Zacharie Myboto, président de l’Union nationale (opposition), sous les applaudissements de la foule.

« C’est une très bonne nouvelle pour l’opposition »

« Guy Nzouba-Ndama et Casimir Oyé Mba vont officialiser leur ralliement à la candidature de Jean Ping lors du grand meeting qui aura lieu en début d’après-midi à Libreville », confirmait dans la matinée un cadre de l’équipe de campagne de Jean Ping ainsi qu’un proche de l’entourage de Guy Nzouba-Ndama, qui avait également demandé à ne pas être cité.

« J’ai été informé de ce ralliement et je m’en réjouis : c’est une très bonne nouvelle pour l’opposition », a réagi Vincent Essone Mengue, le maire d’Oyem, soutien de Jean Ping.

À quelques jours du scrutin du 27 août, cette annonce rebat les cartes d’une opposition jusqu’à présent très dispersée : pas moins de 13 opposants avaient vu leur candidature face à Ali Bongo Ondimba validée par la Commission nationale électorale autonome et permanente du Gabon (Cenap) pour cette élection à un tour.

Jeuneafrique


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité