Présidentielle française 2017 : les services secrets craignent une cyberattaque russe en faveur du FN

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 10 février 2017 à 08:08
Visites :
56 2

Selon Le Canard Enchaîné, les services secrets russes seraient en train de préparer une campagne virale en faveur de Marine Le Pen sur les réseaux sociaux.

La Russie s’inviterait-elle dans la présidentielle Française ? C’est ce que craignent les services secrets français. Selon “Le Canard Enchaîné”du 8 février, la Direction générale services extérieurs (DGSE) est convaincue que des phénomènes similaires à ceux observés lors de la dernière présidentielle américaine se préparent en France. Un conseil de Défense consacré à cette question serait prochainement prévu à l’Elysée. “Nous tenons désormais un conseil de défense toutes les semaines, et ce sujet sera forcément bientôt abordée”, confirme une source élyséenne au Figaro.

Plusieurs modes d’actions seraient redoutés. En premier lieu, des robots pourraient être en mesure d’inonder les réseaux sociaux de messages de soutien en faveur d’un candidat ou d’une candidate en particulier. Aussi, à l’instar des révélations sur les emails d’Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle américaine, les réseaux russes pourrait faire état des emails de certains candidats.

Remise d’un guide d’hygiène informatique

Le 28 octobre dernier, “les partis politiques ont été convoqués au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale afin de participer à un séminaire de sensibilisation à la sécurité numérique”, nous apprend l’hebdomadaire satirique. Les représentants ont alors tous reçu une clé USB comprenant un guide d’hygiène informatique. Tous les partis politiques à l’exception du Front national étaient présent à cette réunion.

Et pour cause, Marine Le Pen pourrait bénéficier de ses supposées cyberattaques. Comme dans le cas de l’élection de Donald Trump aux États-Unis, les services secrets s’inquièteraient de voir un parti plus enclin à favoriser les intérêts du Kremlin accéder à la présidence. Toujours est-il que l’influence de la Russie dans la campagne présidentielle se serait déjà manifestée. Une campagne de désinformation de certains médias proches du Kremlin prenant pour cible Emmanuel Macron semblerait en attester, comme le constatait l’Obs lundi.

avec M6info


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité