Niger : naissance d’une nouvelle coalition d’opposition

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 1er septembre 2016 à 03:11
Visites :
56 2

Au Niger, l’opposition se réorganise après le départ pour la mouvance présidentielle du parti MNSD de Seyni Oumarou. Une nouvelle coalition vient de voir le jour avec pour objectif de « restaurer la démocratie confisquée ».

Au total, onze partis politiques de l’opposition, dont le Moden FA Lumana de Hama Amadou, ont décidé de créer une nouvelle coalition : le Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR).

« L’ancienne coalition est devenue infirme. Un pied cassé, un bras cassé, une oreille coupée, un œil troué… On a dit : non, non, non ! Avec ça on ne peut pas avancer », fustige l’ancien député Amadou Sala, l’éminence grise de cette nouvelle coalition.

Le départ annoncé du parti MNSD-Nassara de l’opposition n’a pas facilité la tâche à ses anciens camarades. « Après le départ du MNSD, il a fallu rebattre les cartes, organiser l’opposition et puis avoir un nouveau départ, repartir sur de nouvelles bases et de bonnes bases. L’opposition est plus présente que jamais », argue le leader du parti UDFP-Sawaba, Mounkaila Sanda.

RFI


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité