Menaces américaines : Téhéran répond à Washington

Redigé par igihe
Le 4 février 2017 à 10:45
Visites :
56 2

Le Trésor américain a adopté, ce vendredi 3 février, des mesures de rétorsion contre 25 personnes et entités soupçonnées d’avoir participé au programme de missiles balistiques de Téhéran. Donald Trump a justifié ces sanctions par tweets. Des sanctions auxquelles le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a répondu sur Twitter.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Après une série de tweets menaçant du président Trump, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a réagi en affirmant à son tour dans un tweet que l’Iran n’utilisera jamais ses armes que pour se défendre et ne sera pas le premier à déclencher une guerre.

Ce tweet semble répondre à Donald Trump qui avait affirmé que l’Iran jouait avec le feu avec son dernier test de missile et qu’il ne serait pas aussi gentil que l’ancien président américain Barack Obama à l’égard de Téhéran.

Le président Trump avait affirmé jeudi que rien n’était « exclu » alors qu’il était interrogé à propos d’une éventuelle action militaire contre l’Iran. Les Etats-Unis qui ont averti officiellement l’Iran après son test de missile avaient auparavant interdit aux ressortissants iraniens, tout comme ceux de six autres pays musulmans, de se rendre aux Etats-Unis. En réponse, l’Iran a décidé d’appliquer la réciprocité.

Les responsables iraniens sont convaincus que la nouvelle administration américaine est déterminée à augmenter la pression contre l’Iran, notamment en ce qui concerne l’accord nucléaire qualifié par le président Trump de très mauvais. D’ailleurs, Washington vient de décider de nouvelles sanctions contre Téhéran après son test de missile. Ce qui va certainement aggraver encore la crise entre les deux pays.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité