Media publics-Media privés : RBA ne devrait pas bénéficier des marchés publics

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 24 janvier 2017 à 02:47
Visites :
56 2

Le PDG de RGB (Rwanda Governance Board) ayant la société civile et la presse dans ses attributions a eu un entretien ce 23 janvier avec les responsables des média privés rwandais. La question de retirer RBA (Rwanda Broadcasting Agency comprenant Radio et TV Rwanda) de la compétition pour marchés publics car il reçoit un budget direct du Gouvernement rwandais a pris un espace essentiel dans l’entretien.

Les propriétaires de médias privés se plaignent du fait que le marché publicitaire est petit, que les médias privés pour survivre, ne comptant que sur les publicités, les média publics directement financés par le gouvernement devraient être interdit de compétir car ils remportent aisément la plupart de ces marchés. Le fait que certains médias, au train où vont les choses peuvent fermer leurs portes, a été évoqué par le délégué de Royal TV au cours de cet entretien.

"Attendez peu de temps et vous verrez que laplupart des média vont fermer leurs boutiques. RBA ne devrait pas entrer dans la compétition pour remporter les marchés publics. Il doit vivre de l’argent des contribuables. Il n’est pas bienséant de le voir recevoir une moitié de budget du gouvernement et une autre les Marchés publics", s’et insurgé Robert Mugabe de Great Lakes Voices.

Bref tous les propriétaires des médias trouvent que RBA est un sérieux concurrent qui râfle tous les marchés publics. Ils suggèrent qu’il en soit interdit à 100%. Ils ont avancé ce modus operandi à partir des pays occidentaux comme la Suède qui le pratiquent avec succès pour la presse privée.

"Non ! ça ne se passera pas comme cela. RBA est un organe public mais qui connaîtra lui aussi des changements profonds dans la mesure où il sera à la longue autonome financièrement. Par contre, pour qu’il n’entre pas dans la compétition des marchés publics avec une certaine longueur d’avance, nous allons discuter et arrêter des mesures précises pour que tout le monde soit à même de gagner", a dit le Prof Anastase Shyaka, PDG de RGB qui n’explique ni comment ni quand cette procédure sera opérationnelle.

Pour l’immédiat, RBA reçoit 40% de son budget venant du gouvernement qu’il complète avec 60% des marchés publics qu’il preste prenant ainsi le dessus sur la presse privée.

Pourtant ils sont nombreux les médias privés. Les radiodiffusions sont au nombre de 30 : Radio 10, Radio 1, Flash FM, Contact FM, City Radio, Voice Of America (VOA), Voice of Africa, KT Radio, Radio Maria Rwanda, Isango Star, Radio Huguka, Royal FM, Hot FM KISS FM, Authentic radio, Sana Radio (Restore Radio), Voice of Hope, Radio Salus, Umucyo Radio, Amazing Grace Radio, Isangano Community Radio, Ishingiro Community Radio, Izuba Community Radio, Radio Inkoramutima et Radio ADEPR.

Les stations de télévision privées sont elles aussi au nombre de 10 dont TVR, Royal TV, Isango TV, Flash TV, TV 10, Family TV, Authentic TV, TV1, Cloud TV, Contact TV, Goodrich TV, AZAM TV...

On dénombre plus de 80 Websites d’information et autant de journaux, magazines et revues de la presse écrite qui sont très irréguliers à cause de la traditionnelle oralité qui a été renforcée par la pléthore des média électroniques et de la volonté politique officielle promouvant les TICs dans une sorte de religiosité non feinte dans la plupart des secteurs de la vie économique du pays.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité