Les Russes divisés sur la dépénalisation de la violence domestique

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 27 janvier 2017 à 11:18
Visites :
56 2

Une nouvelle loi qui dépénalise la violence domestique en Russie a déclenché une tempête de médias sociaux dans le pays, où de nombreux Russes ont exprimé leur choc et ont vivement protesté contre le projet de loi.

D’autres, cependant, étaient d’accord avec son introduction, allant même jusqu’à offrir des « meilleures pratiques » en ligne en battant leurs partenaires, et ont soutenu que la violence domestique pourrait effectivement améliorer les relations.

Selon l’agence TASS, la chambre basse de la Douma d’Etat, le parlement russe, a adoptée en deuxième lecture la loi qui décriminalise certaines formes de violence domestique. La loi fait de la violence familiale une infraction administrative plutôt que criminelle si elle se produit pour la première foi et tant que l’acte ne cause pas de lésions corporelles graves.

TASS rapporte que les agressions physiques pour la première fois entraîneront une amende allant jusqu’à 30 000 roubles (507 dollars) et un emprisonnement de 15 jours ou 120 heures de service communautaire.

Les Russes ont débattu de la nouvelle loi, certains disant qu’elle violait les droits de l’homme. Les personnes en ligne craignaient que cela entraîne une plus grande violence au sein des ménages.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité