Les Indiens du Kenya, une diaspora qui pèse

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 12 juillet 2016 à 11:46
Visites :
56 2

En visite d’Etat au Kenya les dimanche 10 et lundi 11 juillet, le premier ministre indien, Narendra Modi, est en terrain conquis. La communauté indienne du pays, estimée à 100 000 membres (sur 42 millions d’habitants), est l’une des plus importante d’Afrique. Une des plus riches aussi, à la tête de la plupart des grandes entreprises, banques et supermarchés du pays. « Leur poids dans l’économie est écrasant, rappelle Michel Adam, auteur de L’Afrique indienne (2009, IFRA-Karthala). Au moins les deux tiers des industries leur appartiennent. »

L’histoire des Indiens du Kenya a plus d’un siècle d’âge. « Avant la colonisation britannique, il existait déjà depuis longtemps un commerce florissant entre l’Inde et la côte orientale de l’Afrique, avec de grands marchands musulmans, très fortunés », raconte Sana Aiyar, auteure de Indians in Kenya : The Politics of Diaspora (Harvard University Press, 2015, non-traduit).

Le colon britannique, quarante années après s’être emparé des Indes, met le Kenya sous protectorat en 1895, ouvrant la porte à un échange océanique plus intensif encore. « Pour la construction du chemin de fer Mombasa-Kampala, à travers le Kenya, des milliers de travailleurs indiens font la traversée, suivis par de petits businessmen, épiciers, agriculteurs et travailleurs du textile », raconte Mme Aiyar.

Lemonde


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité