Les Etats-Unis gèlent les avoirs des fils de Joseph Kony, leader de la LRA

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 26 août 2016 à 06:03
Visites :
56 2

Les Etats-Unis gèlent les avoirs des deux fils de Joseph Kony, le leader de la LRA, l’Armée de résistance du seigneur. Ce groupe armé sévit depuis plus de 20 ans entre l’Ouganda, la RDC, la Centrafrique et le Soudan. La LRA utilise le braconnage d’éléphants ou le commerce d’ivoire pour se fournir en armes et en munition. Et les Etats-Unis interdisent désormais aux Américains de faire des affaires avec Ali et Salim, les deux fils de Joseph Kony.

« Il est très improbable que Ali et Salim, les fils de Joseph Kony, aient des comptes bancaires ou propriétaires de biens aux Etats-Unis ou dans un autre pays », explique Paul Ronan, directeur de l’ONG américaine The Resolve. Car « l’Armée de résistance du seigneur, la LRA, est un groupe isolé qui fonctionne avec l’argent liquide ou le troc », poursuit-il.

Alors pourquoi les Etats-Unis imposent des sanctions financières contre les fils du leader ? Est-ce pour prouver que les Etats-Unis sont toujours engagés dans la lutte anti-LRA ? Est-ce pour créer des divisions en interne ?

Une chose est sûre : depuis quelques années, le groupe est affaibli. Joseph Kony semble avoir marginalisé d’anciens officiers, tandis que d’autres ont été tués par l’armée ougandaise. Depuis 2010, le leader de la LRA a placé ces fils en haut de la hiérarchie du groupe armé.

Avec africatime.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité