La RDC et le Rwanda n’ont pas fixé de délai pour la fin des opérations anti-FDLR

Redigé par IGIHE
Le 16 août 2016 à 09:43
Visites :
56 2

Il n’y a pas de délai pour la fin des opérations contre les rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré vendredi le président congolais Joseph Kabila.

"Au moment où nous parlons, il y a des opérations qui sont en cours depuis deux ou trois ans", a-t-il indiqué lors d’un point de presse conjoint avec son homologue rwandais, Paul Kagame, à l’issue d’une rencontre à Rubavu (ouest du Rwanda).

"On n’a pas donné un délai pour la fin de ces opérations, précisément parce que nous pensons que la fin de ces opérations dépendra de la fin de ce problème", a-t-il précisé.

Pour sa part, M. Kagame s’est dit satisfait "si les opérations contre les FDLR sont en cours".

Evoquant leur coopération dans le domaine de la sécurité, les deux parties ont dit se féliciter "des progrès réalisés dans les efforts visant à l’éradication des forces négatives et ont également souligné l’importance de la mise en place d’un mécanisme étroit d’échange de renseignements", note le communiqué final publié à l’issue de cette rencontre.

Les FDLR sont actives dans les provinces congolaises du Nord et Sud-Kivu depuis 1994. Elles seraient constituées d’anciens membres hutus des Forces armées rwandaises (FAR) et des milices Interahamwe, accusées d’être responsables du génocide au Rwanda en 1994.

Xinhua


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité