Kagame permute ses proches lieutenants aux postes clés : Mukaruliza, Francis Gatare...

Redigé par IGIHE
Le 6 février 2017 à 11:20
Visites :
56 2

Le Conseil des Ministres de ce vendredi 3 février 2017 a procédé au redéploiement de certaines hautes personnalités gouvernementales. Monique Mukaruliza qui était Maire de la Ville de Kigali a été nommée ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en Zambie tandis que l’ancien patron de RGB (Rwanda Development Board)Francis Gatare est appelé pour piloter une nouvelle commission stratégique pour l’industrialisation du pays dite Mines, Petrol and Gas Commission.

Les préoccupations du Gouvernement Kagame sont au politique, le fait que tous les Rwandais partout où ils se trouvent se sentent entièrement rwandais avec toute la latitude de rentrer quand ils veulent et en toute liberté positive tout en se sevrant des idéologies ethnocentristes destructrices.

Madame Mukaruliza, la nouvelle ambassadrice du Rwanda en Zambie aura à sensibiliser les Rwandais réfugiés dans ce pays pour leur faire comprendre que le statut de réfugié diminue leur personne, qu’il est important de se draper de l’habit de la rwandité, de circuler au pays Rwanda et de vivre où bon lui semble, a dit un observateur politique trouvant que Kagame a décuplé une campagne diplomatique en Afrique méridionale, qu’il veut y déployer (Zambie, Malawi, Mozambique...) ses agents, fins diplomates pour rentabiliser un commerce et des échanges économiques bilatéraux égalitaires pour le bien des peuples africains.

Plus et plus d’énergie au pays

Dans ses stratégies d’industrialisation du Rwanda, le Président du Rwanda Paul Kagame a vite compris qu’il faut rabattre les prix de l’énergie et que c’est de cette façon que les investisseurs se bousculeront à la porte du pays.

A-t-il annoncé le début de l’exploration pétrolifère dans le lac Kivu ? Un projet est-il en cours de transformer le gaz méthane du Lac en courant électrique pour raccorder en électricité la plupart des unités industrielles et tous les ménages du pays ?

"Il fallait un homme fin diplomate pour attirer ces investisseurs qui pourraient entrer dans le PPP (Public-Private Partnership) parce que ces projets sont énormes et ils demandent de très gros investissements.Gatare, fin diplomate de longue date, ancien patron de RIEPA (Rwanda Investments and Export Promotion Agency) est un homme jeune attirant. Il pourra mobiliser ces possesseurs de capitaux tout en leur montrant la formule Win-Win avec des profits confortables", a confié l’analyste qui trouve que Gatare a des entrées dans divers milieux des affaires et de la finance internationales.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité