Jean-Bertrand Ewanga : « La volonté manifeste de la majorité, c’est le changement de la constitution »

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 4 septembre 2016 à 11:10
Visites :
56 2


« J’ai été au comité préparatoire et je me suis rendu compte que c’est un environnement de piège […] Et aussi j’ai noté, dans les apartés, dans les couloirs, que la volonté claire et manifeste de la majorité c’est le changement de la constitution » pour que le président Kabila reste au pouvoir, a affirmé l’ex- secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, Jean-Bertrand Ewanga, justifiant sa démission de ces fonctions au sein du parti de vital Kamerhe.

Selon M. Ewanga « si dans les deux semaines, on ne répond pas à la logique de la majorité […], la majorité va faire recours au referendum. » Il a affirmé avoir renoncé à participer au dialogue pour ne pas soutenir « cette option » de la majorité.

Il a qualifié de « débauchés » les acteurs politiques de l’opposition qui envisagent de participer au dialogue et dit craindre « des lendemains malheureux pour la RDC », si la majorité recourait au référendum pour imposer sa volonté en cas de blocage au niveau de ce forum.

Quant à son poste du secrétaire général de l’UNC, il explique l’avoir abandonné pour « ne pas faire ombrage à la direction prise par le président de ce parti, Vital Kamerhe, qui est pour le dialogue ».

Dans sa lettre de démission publiée mardi et dont Radio Okapi s’est procurée une copie, Jean-Bertrand Ewanga a précisé qu’il demeurait cependant membre effectif et co-fondateur de l’UNC et a promis, à ce titre, de servir son parti.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité