Une génération de présidents africains main dans la main avec le Rwandais Kagame

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 29 octobre 2016 à 11:18
Visites :
56 2

Le président Paul Kagame vient de faire un long périple africain qui l’a amené du Mozambique au Congo Brazza puis au Gabon. Il est curieux de voir que ses déplacements dans l’Afrique Centrale et de l’Ouest sont particulièrement suivis par des officiels français qui, eux aussi, tiennent à leur chasse gardée qu’est tout ce ruban centre et ouest africain.

Kagame dans les pas du regretté Capitaine Sankara, Pésident du Faso, mais parfaitement autrement. Les deux ont une commune intrépidité d’oser à des époques différentes et dans des contextes divers.
Les deux poursuivent un idéal d’indépendance économique de l’Afrique.

Kagame est plus pragmatique et livre un discours capitaliste désentimentalisé. Pour lui, il faut soigner tous les secteurs économiques qui tout en se développant doivent se conformer strictement à la loi universelle capitaliste de l’offre et de la demande.

Sankara comme Kagame, l’un au passé l’autre au présent, ont en commun la lutte contre un impérialisme occidental qui ne joue pas un franc jeu dans le commerce international.

Pour l’actuel Président rwandais Paul Kagame, le discours appelant un commerce interafricain a un sens car il est assez pragmatique avec sa compgnie nationale Rwandair à qui il donne une mission de sillonner l’afrique entière en transportant des produits commerciaux d’un point A à B, C...Z.

Ce discours pratique, il l’a tenu au Président mozambicain ce lundi et mardi 24 et 25 octobre. Il l’a tenu à Sassou le Congolais le jeudi 27, mais aussi au Gabonais Ali Bongo en ce samedi 29 Octobre 2016 avec qui économie, TICs, Agriculture et Environnement ont été des négociations de coopération à l’agenda.

Tout compte fait, le discours indépendantiste de Paul Kagame est parfaitement pragmatique. Il livre à ses pairs africains des recettes commercialement profitables de façon égalitaire à toutes les parties prenantes aux accords passés.

Si Kagame tente avec succès sa recette qu’il livre à ses pairs africains qui sont tous parfaitement consentants, il sait que son héroìsme fait grincer des dents à un Occident qui a habitué les pays de la périphérie à accepter un commerce inégalitaire dans lequel ce même Occident fixe unilatéralement les règles du jeu.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité