Gambie : un homme armé arrêté à la mosquée où le président devait se rendre

Publié par Olga Ishimwe
Le 13 février 2017 à 08:53
Visites :
56 2

En Gambie, la mission de la Cédéao, la Micega, annonce l’arrestation vendredi 10 février d’un jeune en détention d’une arme. Cette arrestation s’est produite à la mosquée où le président Adama Barrow devait assister à la grande prière du vendredi. Cette arrestation intervient au moment où la Micega prolonge son mandat de trois mois dans le pays, à compter du 21 février.

Vendredi, de nombreux fidèles affluent aux portes de la mosquée King Fahad. A l’entrée, chaque fidèle est minutieusement fouillé par un détachement de la gendarmerie sénégalaise, chargée de la sécurité du président, au sein de la Micega, la mission de la Cédéao en Gambie.

Parmi les fidèles, Babucarr Njie, 32 ans, attire l’attention des éléments de la Micega. Ces derniers trouvent une arme dans son boubou : il s’agit d’un pistolet automatique de calibre 9 mm, « avec un chargeur garni de huit cartouches à balle réelle », précise un communiqué. L’affaire est alors prise au sérieux. D’abord parce que ce jeune se présente comme un militaire ayant servi dans la garde rapprochée de l’ex-président Yahya Jammeh.

Ensuite, parce que « les autorités gambiennes ont explicitement demandé à tout le monde, à la télévision, de rendre ses armes suite au départ de Jammeh », souligne un agent sous couvert de l’anonymat. Suffisant donc pour interpeller cet individu, qui d’après la Micega, a été remis à la police gambienne.

Cette interpellation survient au moment où la Micega voit son mandat prolongé de trois mois. Mandat qui consiste notamment « à faciliter l’établissement de la confiance entre les nouvelles autorités et les forces de défense et de sécurité gambiennes ».

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité