Forum des As : « La CENCO met fin aux bons offices ce vendredi »

Redigé par iigihe
Le 30 décembre 2016 à 08:26
Visites :
56 2

Revue de presse du vendredi 30 décembre 2016

La plupart des journaux consacrent leurs colonnes à la fin annoncée des discussions politiques sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

« Accord ou pas accord ? ». Telle est la question que se posent les quotidiens parus ce vendredi à Kinshasa.

Faute d’y répondre, les confrères y vont de leurs commentaires et pronostics.

Forum des As explique ainsi que la gestion des provinces, le contrôle du gouvernement, les mesures de décrispation du climat politique et la refonte du bureau de la commission électorale continuent de diviser les deux camps.

Mais pour les évêques catholiques, il n’est pas question de prolonger indéfiniment ces négociations directes.

« Qu’il pleuve ou qu’il neige les évêques vont mettre un point final à ce stade de bons offices » ce vendredi, a ainsi lancé à la presse le secrétaire général de la CENCO, cité par Forum des As.

Le journal constate aussi que le Rassemblement a déjà fait savoir qu’il allait reprendre avec les actions de rue si aucun accord n’était trouvé ce 30 décembre.

La Prospérité fait savoir, de son côté, que malgré l’ultimatum de la CENCO pour la fin des discussions, les évêques ont continué jusque jeudi tard dans la soirée à tenter de trouver un compromis. Les prélats ont été reçus par le président Kabila et l’opposant historique Etienne Tshisekedi.

Rien n’a filtré de ces discussions.

La Prospérité estime pourtant qu’il n’y a « aucune divergence qui soit réellement insurmontable ». « Les différentes parties aux discussions se déchirent autour des individus, pas plus », croit savoir le journal.

Même s’il reconnaît que rien n’a été communiqué officiellement, Le Phare affirme que les évêques catholiques sont allés consulter le président Kabila au sujet du contrôle de la Primature que sa famille politique considère comme déjà cédée à l’Opposition, avec Samy Badibanga.

Le journal indique également que la CENCO est allée consulter Etienne Tshisekedi notamment au sujet du pilotage de la « Haute Autorité de Transition ».

Selon Le Phare, l’opposant historique pense avoir suffisamment fait des concessions à l’autre partie, en tolérant notamment Kabila comme Chef de l’Etat après l’expiration de son second et dernier mandat.

Etienne Tshisekedi, note le journal, « n’entend pas donner un chèque blanc à la Majorité Présidentielle en ce qui concerne la Primature, la restructuration de la Ceni, les mesures de décrispation politique, la co-gestion des exécutifs provinciaux ».

Au sujet de la commission électorale, L’Avenir renseigne que « des éléments » en sa possession ne lui permettent pas d’affirmer si le chef de l’Etat a adhéré à l’idée du Rassemblement « qui rêve un chambardement général à la tête de la CENI ».

Pour le journal, cette idée n’est pas partagée par beaucoup de gens « qui pensent que ceci ne peut qu’avoir des conséquences fâcheuses sur la suite du processus électoral ».

Dans son édito intitulé « Bout du tunnel », La Prospérité s’adresse au président Kabila et à l’opposant Etienne Tshisekedi.

Pour le journal, la paix dépend d’eux, autant que le désordre ou le malheur.

« Il leur est recommandé, au-delà de leurs intérêts politiques propres, de leur famille politique, dont certains acteurs affichent des positions extrémistes, de privilégier l’intérêt de la nation. Le vœu de tous les Congolais, en cette fin d’année et pour la suite de l’année prochaine, ce qu’ils parviennent à un accord devant déboucher sur la cohabitation », note le quotidien.

L’éditorialiste de La Prospérité mentionne que cette cohabitation doit conduire le peuple congolais aux élections, libres, démocratiques, transparentes et crédibles.

avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité