Eve Bazaiba : « Nous ne devons pas offrir un prétexte à ceux qui n’ont pas l’intention d’appliquer l’accord de la CENCO »

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 14 janvier 2017 à 02:35
Visites :
56 2

coordonnatrice de la plateforme Front pour le respect de la constitution accepte de signer l’accord du 31 décembre 2016 ce samedi au Centre Interdiocésain. Elle indique qu’un compromis a été trouvé entre le Front et les autres parties prenantes aux négociations directes sous la facilitation de la CENCO.

Selon elle, sa plateforme ne veut pas offrir un prétexte à ceux qui ne veulent pas appliquer l’accord signé le 31 décembre.

« Nous ne devons pas offrir un prétexte à ceux qui n’ont pas l’intention d’appliquer l’accord de la CENCO, de faire obstruction au droit des congolais à un avenir apaisé et sans soubresauts. Je demande au Front pour le respect de la constitution de se surpasser, parce que à travers des aménagements, il est toujours important d’obtenir un accord de cette importance, les équilibres nécessaires pour la bonne fin et bien plus pour le fonctionnement efficace des organes portés par l’accord du 31 décembre 2016 », indique Eve Bazaiba.

Elle ajoute que le Front a aussi été encouragé à signer cet accord par la lettre de Jean Pierre Bemba écrite depuis la Haye. Dans cette lettre, Jean-Pierre Bemba encourage toute initiative politique crédible pour permettre une « passation historique et démocratique » du pouvoir en RDC.

« Le Congo a besoin de la paix. Le MLC s’est toujours battu pour la paix, la concorde et la cohésion nationale, mais jamais pour le positionnement des individus. J’invite les délégués du Front à prendre part aux discussions au centre Interdiocésain et à signer cet accord qui va devenir le socle de l’alternance politique dans notre pays », lance Eve Bazaiba.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité